Allonger la durée du CONGE MATERNITE à 20 semaines, comme préconisé par le Parlement Euro.

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


La France est, à l'heure actuelle, l'un des pays européens accordant le moins de droit en terme de congé maternité.

En effet, une mère primipare se voit accorder une durée totale de 16 semaines de congé. Tandis qu'en Suède, un pays que nos gouvernements successifs aiment prendre pour exemple en terme d'éducation, les mères ont droit à 75 semaines, indemnisées à hauteur de 80% !

Au Royaume-Uni, autre pays servant de référence pour nos politiciens, chaque maman peut bénéficier de 39 semaines de congé maternité ; certes, avec un salaire quelque peu amoindri, mais tout de même !

Pour terminer avec le Portugal (histoire de prendre un pays censé être moins avantagé en terme économique), les mères ont un droit allant de 17 à 25 semaines, avec indemnisation allant de 80 à 100%.

Quant au Parlement Européen, véritable dirigeant de notre pays, en date du 20 novembre 2010, celui-ci a préconisé une durée de 20 semaines pour chaque mère, indemnisées à 100% du salaire, pour chaque pays. Les résolutions européennes sont donc supérieures à celles de notre pays.

Mais pourquoi donc le Gouvernement français ne tient-il pas compte de cela ?

Il a été prouvé, et ce à maintes reprises, qu'un enfant a besoin de nouer des liens forts avec sa mère afin de devenir, un jour, un enfant puis un adulte épanoui. Quelle mère, 2 mois et demi après la naissance de son bébé, n'a pas ressenti un réel déchirement lorsqu'elle a dû reprendre son activité salariale ? Il est d'ailleurs évident qu'une mère, les premiers mois, n'est pas au mieux de sa forme. Bien des enfants n'ont pas encore trouvé un rythme de sommeil "normal", ce qui n'est pas de tout repos. A peine la période d'attachement passée, il est demandé aux mères de trouver une solution de mode de garde, et de retourner au travail. Quant au bébé : passer d'une mère dont l'attention n'est portée que sur vous, à une assistante maternelle / crèche accueillant aussi d'autres enfants, l'adaptation se fait tant bien que mal, entre chaudes larmes et résignation. Triste réalité...

Et lorsque nous apprenons que l'Organisation Mondiale de la Santé préconise vivement un allaitement exclusif jusqu'aux 6 mois du bébé, on peut se poser des questions ! Une mère ayant repris le travail, bien souvent à temps complet, peut-elle maintenir un allaitement "à la demande" en passant la majeure partie de sa journée au bureau, en usine, dans les centres commerciaux, ou dans les hôpitaux ? Nous comprenons, d'autant plus, pourquoi grand nombre de mères se résignent à ne pas allaiter, trouvant la tâche bien trop fastidieuse... et cela se comprend.

J'en appelle donc à notre nouveau Président de la République Française, afin que soit étudié l'AUGMENTATION de la durée du CONGE MATERNITE, afin de permettre à chaque maman d'aider son bébé à s'adapter doucement à la future séparation. L'attachement mère-enfant est une étape trop importante dans le développement psychomoteur / affectif / relationnel / comportemental pour être négligé par les dirigeants de notre nation.

Il est donc temps que des mesures facilitatrices soient mises en place, sans pour autant forcer les mères à demander un congé parental, qui impose une baisse de salaire et un frein dans leurs carrières.

Merci vivement pour votre aide, cette aide que vous apporterez à des millions de bébés et leurs mamans.



Danielle Nirina compte sur vous aujourd'hui

Danielle Nirina YUKU a besoin de votre aide pour sa pétition “Allonger la durée du CONGE MATERNITE à 20 semaines, comme préconisé par le Parlement Européen”. Rejoignez Danielle Nirina et 183 signataires.