Pouvoir vivre Dignement #c'est la base

0 a signé. Prochain objectif : 15 000 !


Pouvoir vivre Dignement, c'est la base...

Inclusion et autonomie ce n'est pas de vivre avec les revenus de son conjoint ! 

Madame, Monsieur le Sénateur,

Je suis un adulte handicapé et bénéficiaire de l'AAH (Allocation aux Adultes Handicapés), vous allez examiner la proposition de Loi adoptée par l'Assemblée Nationale le jeudi 13 février, déposée par 18 députés du groupe « Libertés et territoires ». Elle propose d’individualiser totalement l’attribution de l’AAH – et donc de ne plus associer AAH et revenus du conjoint – et de supprimer son plafonnement.

 

J'ai créé cette pétition, afin que vous sachiez tout ce que cette proposition de Loi va changer dans la vie des personnes handicapées qui bénéficient de l'AAH.

 

Il faut mettre la loi dans son contexte, aujourd'hui j'ai adapté mon quotidien à mon handicap, aux douleurs qu'il m'apporte, aux traitements et complications qui vont avec.

Ma vie a complètement changé, non seulement à cause de mon Handicap, mais aussi avec les 900 €/mois qui ne me permettent pas d'avoir un abonnement dans une salle de sport, de sortir pour rencontrer des gens qui ne font pas partie du monde médical ou para-médical, des associations qui font partie de mon quotidien, non des gens "normaux" avec lesquels je pourrais échanger, expliquer que mon handicap ne m'empêche pas de vivre avec eux, enfin si les lieux sont accessibles.

Mais pourquoi, je n'aurais pas le droit de vivre l'amour comme ces gens "normaux" qui se rencontrent, vivent leur amour et s'épanouissent en partageant tout. 

On ne leur dit pas puisque vous vivez en couple, on va enlever un de vos salaires !

Alors pourquoi moi, si demain j'ai cette chance, on va m'enlever ma seule ressource, mon AAH ?

Ah, c'est parce que la personne qui va partager ma vie a un salaire, alors la loi dit qu'elle doit m'assumer financièrement et que moi je dois dépendre d'elle pour les dépassements qu'il peut y avoir sur mes traitements, pour le fauteuil roulant qui va me donner un peu d'autonomie et même si elle travaille elle n'aura pas droit de partir en weekend à cause de ce fauteuil qui a fait exploser le budget du couple.

 

Voyez-vous Mesdames, Messieurs les Sénateurs, nous savons tous que les soucis d'argent sont déjà à l'origine des conflits dans les couples "normaux", alors dans mon couple, lorsqu'on me reprochera de ne pas participer aux revenus du couple, d'être une charge en plus de mon Handicap !

Croyez-vous vraiment que cette loi n'a pas besoin d'être changée pour que moi, comme les milliers de bénéficiaires de l'AAH qui souhaitent vivre en couples puissent le faire avec les mêmes chances que les gens "normaux" !

Et lorsque le jour des reproches arrivera, et que je veux pouvoir me regarder en face en me disant que c'est vrai, à cause de moi, elle n'a pu profiter pleinement de son salaire, investir comme tous les couples souhaitent le faire un jour, alors lorsque le poids de tous ces reproches sera trop lourd et que je voudrai mettre fin à notre vie de couple.

Soyons réalistes, sans ressources, qu'elles sont mes chances de sortir de cette dépendance financière avec mon handicap ?

Si j'ai de la famille, peut-être pourrais-je retourner chez mes parents, attendre au moins trois mois que ma nouvelle situation soit mise à jour, mais dans le cas contraire je n'ai pas de solution...

Moralité, je ne peux pas avoir la liberté de vivre mon amour sans entrer dans un cercle vicieux qui me fera sortir de la solidarité Nationale sans pouvoir retrouver mon indépendance malgré mon handicap.

 

Voilà une des raisons pour laquelle vous devez voter en faveur de cette proposition de loi.

 

Nous sommes plusieurs milliers à avoir signé cette pétition en quelques jours, parce que je viens de vous exposer une situation innaceptable parmi tellement d'autres, qui rendent injuste cette prise en compte des revenus du conjoint ou du foyer fiscal dans le calcul de l'allocation aux adultes handicapés.

Mesdames, Messieurs les Sénateurs vous n'ignorez pas que la même proposition de loi a déjà été faite par de nombreux Députés à de multiples occasions sans arriver jusqu'au Sénat.

Si toutes ces propositions ont été faites c'est parce que la demande des personnes handicapées, des associations est très forte sur ce sujet de dépendance financière, ou le droit à l'amour, la double peine.

Cette inégalité dans la vie des personnes handicapées doit changer.

Vous pouvez aujourd'hui en votant pour une justice sociale changer l'avenir de milliers de personnes handicapées qui souhaitent pouvoir s'épanouir, vivre en couple sans se retrouver avec aucune ressource.

 

J'espère que vous saurez prendre la bonne décision et qu'on en termine avec ce passé, en souhaitant réellement qu'il y ait cette inclusion dont tout le monde parle.

 

Nous vous remercions pour votre compréhension Mesdames et Messieurs les Sénateurs pour votre vision de l'inclusion, et de l'égalité dans votre décision.

 

Cordialement une personne handicapée qui demande à pouvoir vivre son Handicap dans une société sans différences.

 

EN RAISON DE LA CRISE SANITAIRE ACTUELLE, LA MOBILISATION POUR SOUTENIR CETTE PROPOSITION DE LOI EST ANNULÉE, AYANT PARMI NOUS DES PERSONNES PLUS FRAGILISÉES, C'EST MALHEUREUSEMENT UNE PRÉVENTION NÉCESSAIRE.

 

MERCI DE PARTAGER LE PLUS POSSIBLE AFIN D'AVOIR CETTE PÉTITION POUR MONTRER NOTRE FORTE DEMANDE POUR CETTE PROPOSITION DE LOI

 

MERCI DE VOTRE COMPRÉHENSION À TOUS 

 

Nous sommes solidaires de l'appel à une mobilisation nationale lancée par l'APF le 5 mars pour mettre fin à la prise en compte des revenus du conjoint dans le calcul de l'AAH.

VIVRE DIGNEMENT #CestLaBase 

 

Tous ensemble on est plus fort 

Mobilisons nous pour que ça change enfin !