Victoire

Alerte, les autorités veulent ouvrir la chasse en été en Haute Savoie

Cette pétition a abouti avec 109 944 signatures !


La préfecture de Haute Savoie souhaite ouvrir la chasse en été, à la période de plus haute fréquentation par les familles, les sportifs et l'ensemble des touristes venus profiter des beautés de la montagne !

Citoyennes et citoyens amoureux de la nature, mobilisez-vous contre cette décision ! Préservons les espaces naturels en été, pour que le plus grand nombre profite des espaces naturels en sécurité ! Pour la quiétude de la faune sauvage exceptionnelle de ce département de haute montagne !

Signez la pétition pour convaincre le préfet de Haute Savoie de retirer les projets d’arrêté d’ouverture de la chasse en été !

En parallèle à la signature de la pétition, une consultation publique est ouverte jusqu'au 29 avril 2019 : http://www.haute-savoie.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-risques-naturels-et-technologiques/Droit-a-l-information-sur-l-environnement/Consultations-2019/Consultation-publique-Tir-d-ete-du-sanglier-et-du-chevreuil-du-1er-juin-au-7-septembre-2019

Vous pouvez envoyer votre avis à cette adresse avant le 29 avril : ddt-consultations-publiques@haute-savoie.gouv.fr  

La chasse serait ouverte aux sangliers, chevreuils et renards. Les justifications données dans les 2 projets d'arrêtés sont : faire face aux dégâts dans les cultures (sangliers, renards), répondre à un but éducatif et pédagogique (chevreuils, renards).

Il n’est aucunement fait mention dans ces arrêtés des risques spécifiques au département de la Haute Savoie liés à la forte fréquentation estivale de la nature. Pourtant la préfecture avait mené de 2016 à 2018 une concertation avec les parties prenantes (sportifs, ONF, chasseurs…) pour concilier les usages et limiter les risques liés à la chasse. Ce projet d’ouverture de la chasse estivale a été pris sans concertation préalable, en contradiction avec la démarche des dernières années, alors même que la fréquentation des espaces naturels par les habitants et les touristes est bien supérieure en été. C’est donc notre sécurité et celle de nos enfants qui est en jeu, lors de la pratique de sports, de ballades en famille...

Faut-il rappeler que 2 accidents mortels causés par des chasseurs ont eu lieu ces 3 dernières années en Haute Savoie, les victimes étant des sportifs. La préfecture avait pris en 2017 des dispositions pour limiter les risques suite au premier accident mortel dont avait été victime un trailer père de deux enfants dans le Semnoz. En 2018 c'est un vététiste qui est mort d’un tir de chasseur à Montriond. Dans les deux cas les chasseurs ont cru viser un sanglier.

Sur le plan de l’environnement, les textes soumis à consultation publique ne sont pas étayés par des constats ou observations scientifiques, que ce soit concernant les causes (quantification des dégâts justifiant de déroger aux pratiques établies) ou les conséquences sur la biodiversité. Il n'est donc pas possible en tant que citoyen d'évaluer objectivement la pertinence de ces projets. On peut cependant douter largement de l’effet positif d’une extension de la période de chasse : les chevreuils, sangliers et renard subiraient la pression de la chasse deux fois plus longtemps dans l'année. Et toutes les autres espèces, en particulier les oiseaux, dont certaines espèces emblématiques protégées présentes en Haute Savoie, seraient affectées par les nuisances des tirs d’été (bruit, déstabilisation des écosystèmes). A l’heure où les scientifiques alertent sur la chute dramatique de la biodiversité en France, y compris pour des espèces pourtant communes, cette décision d’extension de la chasse semble presque incongrue, tant il paraît évident qu’étendre les périodes de chasse nuit à la faune sauvage. Du reste l'argument scientifique n'est même pas repris par le président de la fédération 74 de chasse pour qui l'objectif est avant tout éducatif : "Le tir d’été sur le mirador va permettre aux jeunes chasseurs, et même aux plus anciens, de chasser différemment" (Dauphiné Libéré du 21/04/19).

Alors mobilisez-vous, ne soyez pas indifférents, signez la pétition pour convaincre le Préfet de Haute Savoie de revenir à la voie de la sagesse en retirant ces projets d’arrêté pour relancer une véritable concertation sur les usages de la nature en sécurité, dans le respect de la faune sauvage et des pratiques du plus grand nombre.

 



Serguei compte sur vous aujourd'hui

Serguei AL a besoin de votre aide pour sa pétition “Alerte, les autorités veulent ouvrir la chasse en été en Haute Savoie”. Rejoignez Serguei et 109 943 signataires.