Votes insurrectionnels des contribuables sur 84 départements à la présidentielle...

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Votes insurrectionnels des contribuables sur 84 départements...

Président bénévole du Collectif Interdépartemental de Défense de l'Usager Citoyen Contribuable, non subventionné et statutairement apolitique, 202 Associations informées sur plus de 84 départements, nous venons d'adresser aux candidats à la présidentielle un manifeste de 8 propositions correctives fiscales  et anti-corruption.

En effet les contribuables financent tout dans ce pays, soit au total 239 lignes d'impôts, une strate fabriquée par le pouvoir politique en place depuis 50 ans, sans compter les frasques de plusieurs élus, ceci sans aucun droit de regard, alors que nous représentons La 1° Force électorale de France.

Ce Manifeste intégral fait l'objet de notre pétition. Passé le 10 Avril, nous publierons les noms des candidats ayant refusé de s'engager publiquement et officiellement sur ces 8 légitimes propositions citoyennes et solidaires. Nous serons alors en droit de ne pas voter massivement dès le 1° tour sur plus de 84 départements pour ces candidats. Voici ces 8 propositions :

Copies de ce manifeste :  à 202  associations de défense sur 84 départements,  Elysée, Sénat, Assemblée Nationale, OCDE, TF1, France TV, BFM TV, I Tv, LCP, LCi, Sud Radio, RMC, Radio Nostalgie, Radio France, AFP + 93 médias France.

 Pourquoi les citoyens contribuables adressent-ils aux candidats à la présidentielle 2017…8 légitimes propositions érigées en exigences fiscales ?

 Souveraine en démocratie l’opinion publique française vient d’avoir la preuve qu’une fois élus même avec 50% d’abstention protestataire… nos politiciens se votent alors et s’octroient des avantages indécents et immoraux payés par les contribuables. Or RIEN de cela ne figure au préalable dans leurs professions de foi électorales. Ils détournent donc le fondement légal même de la démocratie électorale comme celui de l’impôt perçu…faisant payer aux contribuables TOUT et N’IMPORTE QUOI, y compris des gestions désastreuses, par un matraquage fiscal devenu extrémiste avec ses 239 lignes d’impôts au total et une pression fiscale de + 57% du PIB. (Voir revue économique Belge, été 2016).

 En contrepartie RIEN ne les contrôle et ne les assujettit à une réglementation éthique obligataire de l’élu. Ainsi certaines hausses exorbitantes d’impôts locaux sont-elles initiées souvent par des votes territoriaux, communautaires et municipaux truqués et pipés...en bandes administratives organisées. (Nos documents officiels accablants de 12 ans d’investigations à votre disposition...)

 Aussi, sans remettre en cause la nécessité de l’impôt, nos Collectifs de Défense des Contribuables, ont-ils décidé d’adresser aux candidats à la présidentielle 8 propositions correctives à des pratiques et dérives fiscales inacceptables. Les contribuables représentant la 1°Force Electorale de France, sont en effet en droit de refuser massivement de voter dès le 1° tour sur plus de 84 départements… pour des candidats ne s’engageant pas officiellement et publiquement sur ces 8 propositions...     

VOICI CES 8 LÉGITIMÉS PROPOSITIONS CORRECTIVES CITOYENNES :

 Elles résument les remèdes aux principales causes du mécontentement des Français, de l’abstention massive et de la défiance envers les politiciens en place… détenant 100% du pouvoir fiscal… alors qu’ils  en vivent grassement... pendant que nos salaires et que nos retraites n’ont plus évolué depuis 4 ans.              

 1°-Sanctionner toutes mauvaises gestions de l’état comme des collectivités territoriales, en destituant l’élu qui en est responsable. Contraindre tous frais et budgets à des contrôles suivis stricts... condamner toutes dérives par une inéligibilité et par des poursuites judiciaires.                                  

- Rendre obligatoires et publics des Engagements de Diminution de dépenses publiques et de frais de fonctionnement par chaque ministère, collectivité territoriale, intercommunalité et municipalité, vérifiés et totalisés à Bercy, dirigés par l’Elysée. Destituer tout élu s’y dérobant.

 -Créer un surpuissant Organe d’Audit indépendant composé à 50% par l’actuelle Cour des Comptes et à 50% par des cadres actifs ou retraités de la société civile, renouvelables tous les ans, chargés, outre des contrôles de gestion, d’élaborer des solutions innovantes rentables et applicables par nos gouvernants et grands élus…obligés de s’y rendre les consulter afin de les mettre en œuvre prioritairement .  (Voir nos exemples chiffrés de telles solutions déjà existantes)

 -Réformer Globalement notre Fiscalité ramenée à 41% du PIB, rendue incitative, motivante et contrôlée à tous les niveaux. Remettre sous surveillance de l’Etat et de Bercy toutes gestions territoriales. Rendre provisoires toutes mesures ou hausses fiscales correctives, selon une étude d’impact et un objectif budgété dans un calendrier planifié précis prévoyant une date butoir au-delà de laquelle ces mesures provisoires devront alors cesser…ce qui n’est pas le cas. Rétablir donc l’état de droit inexistant à ce jour pour tout contribuable contestant fortes  hausses  ou dérives fiscales.

 - Restituer la démocratie électorale en instaurant la proportionnelle intégrale et en  abolissant les parrainages, monopole tenu à 92% par 2 seules formations politiques… séquestrant la diversité de courants émergeants. Remplacer ce filtre truqué par l’introduction dans notre constitution d’une Charte éthique obligataire de l’élu à signer, en 7/8 closes et leurs 7/8 sanctions draconiennes si ces  closes sont transgressées. Seul remède palliatif contre l’abstention massive, la défiance politique et toutes dérives… qu’aucun élu ou candidat honnête n’aurait à craindre… Etendre ensuite l’adoption d’une Charte similaire anti-corruption au niveau de l’Europe pour tous les élus des états membres…(Consulter notre projet retenu par le Parlement Européen… mais ignoré par nos parlementaires !...)

 6°- Supprimer, voire diminuer le nombre et le coût des Appareils, Corps d’Etat, Rentes à vie, Parlementaires, élus territoriaux et vice-présidents, inutiles, ruineux, sans feuille de route, ni objectif, ni contrôle. Ce serait la 1° façon exemplaire notable de diminuer la dépense publique.

 7°- Légiférer pour interdire aux élus plus de 2 mandats et de bénéficier de revenus indécents ou immoraux payés par les contribuables n’ayant jamais voté pour ces privilèges… ne figurant d’ailleurs pas dans aucune profession de foi électorale… Abroger tout argent public ou subventions versées aux médias, associations, syndicats et partis politiques… qui devront s’auto financer comme tout budget équilibré, par leurs seules recettes d’adhérents ou d’abonnés…comme c’est la règle pour tous !...                                                       *  A ces 7 exigences élaborées pour remettre de la transparence, de l’ordre républicain, de la moralité et du renouveau dans notre modèle politique, nous en ajoutons une 8° qui vise à l’amélioration du pouvoir d’achat des plus défavorisés, tout en réduisant l’effet spéculatif scandaleux sur la survie des populations, surtout celles des pays les plus pauvres… et de nos petits agriculteurs :                                                                                                                                                    

-Engager puis mettre en place au niveau international un mécanisme présidé et piloté par l’Elysée, interdisant toute spéculation financière des industries agro-alimentaires, marchés, bourses, banques, sur les denrées alimentaires de base, blé, riz, maïs, source de hausses sur de nombreux produits nourrissants dérivés, mais surtout facteur aggravant de la famine dans le monde…où un enfant de moins de 10 ans meurt de faim toutes les 5 secondes…la honte du siècle !

 Tout(e) grand(e) Président(e) d’une France à remanier doit souscrire à ces 8 évidentes propositions…

 Alain PADOVANI,  ahpadovani@yahoo.fr    Manifeste adressé en RC/AR et par courriel le 18/03/17 aux candidats à la présidentielle afin qu’ils nous répondent avant le 10 Avril 2017. Passé ce délai, sur plus de 84 départements et par 202 sites associatifs, nous inciterons à voter massivement dès le 1° tour… CONTRE tous les candidats ayant refusé de s’engager officiellement et publiquement sur ces 8 propositions.



Alain compte sur vous aujourd'hui

Alain PADOVANI a besoin de votre aide pour sa pétition “Alain PADOVANI : Présidentielle : votes insurrectionnels des contribuables sur 84 départements...”. Rejoignez Alain et 65 signataires.