Victoire

Nouvelles modalités d'application de laréforme des Rythmes Scolaires à la rentrée de septembre 2014 dans les écoles bordelaises : des reculs inacceptables.

Cette pétition a abouti avec 112 signatures !


La mise en oeuvre de la réforme des rythmes scolaires aura un impact important sur l'organisation de la vie scolaire et le contenu des apprentissages, pour les années à venir. Il est indispensable de parvenir au respect du projet entériné en février dernier et sur lequel M. Juppé revient, sans aucun égard pour la démocratie locale.

Une nouvelle fois, c'est sans concertation qu'un nouveau Projet d'Organisation du Temps Scolaire (POTS) est porté à notre connaissance.
A la lecture des propositions, nous sommes à la fois consternés et inquiets.
Trois reculs sont à noter :
1. La restauration scolaire du mercredi sera uniquement réservée aux enfants
inscrits le mercredi après midi dans les centres d’accueil et de loisirs de la Ville
de Bordeaux.
2. Les Temps d'Activités Périscolaires seront réduits en maternelle à 1h30 par
semaine au lieu de 3h.
3. La sortie de classe aura lieu à 16h et le temps 16h-16h30 sera un accueil
périscolaire payant pour les familles.
Le POTS présenté par la mairie de Bordeaux en février dernier - et validé par la Direction des Services Départementaux de l'Education Nationale (DSDEN) – affirmait pourtant que la restauration de mercredi serait accessible à tous les enfants et que le temps 16h-16h30 serait gratuit.
Aujourd'hui, le maire de Bordeaux renie sa parole et le justifie par la nécessité de faire des économies.
C'est une logique comptable qui guide son ambition en matière éducative.
La FCPE s'indigne devant ces reculs.
Repenser les rythmes scolaires participe d’une vision de l’école qui favorise l’épanouissement des enfants et leur réussite. C'est pourquoi, la FCPE est favorable aux principes de la réforme de ces rythmes. Ces principes sont bafoués dans les écoles bordelaises.
Nous demandons au Maire de Bordeaux de respecter la parole qu'il avait donnée aux familles bordelaises.
Nous demandons à être reçus par le Maire de Bordeaux afin de lui faire part de nos
propositions pour une mise en oeuvre de la Réforme des Rythmes Scolaires qui se fasse dans l'intérêt de nos enfants, favorisant leur réussite et leur bien-être au sein de l'école.

 



FCPE compte sur vous aujourd'hui

FCPE a besoin de votre aide pour sa pétition “Alain Juppé: Nouvelles modalités d'application de laréforme des Rythmes Scolaires à la rentrée de septembre 2014 dans les écoles bordelaises : des reculs inacceptables.”. Rejoignez FCPE et 111 signataires.