Non aux cirques avec animaux sauvages sur la commune de Poitiers et celles de la CAP

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Mesdames, Messieurs,

Suite aux récents engagements de différents maires et président de communautés d'agglomération contre les cirques avec animaux sauvages dans leurs communes, nous souhaitons vous solliciter dans le but de faire également interdire les cirques avec animaux sauvages sur la ville de Poitiers mais aussi sur les communes de la communauté d'agglomération de Poitiers. Il est en effet de plus en plus choquant de voir des animaux sauvages « stockés » à longueur d’année dans des espaces aussi restreints et qui ne répondent pas du tout au bien-être animal ni à leurs besoins. Nous souhaiterions vous alerter sur la vie misérable de ces animaux, esclaves du profit et de l’indifférence, trainés dans toute la France, enfermés dans des cages, exposés au froid, au soleil, au vent, à la pluie, à la pollution aux bords des routes, ect.

Aussi, nous tenions à vous rappeler que les études scientifiques s’accordent à considérer comme contraire aux besoins physiologiques des animaux sauvages leur détention dans les cirques. Ainsi, selon les zoologues, les troubles du comportement qui sont aisément observables sur les animaux détenus dans les cirques, sont une preuve manifeste d’inadaptation, voire « la preuve d’une souffrance chronique ». Ces dérives comportementales sont la résultante d'une impossibilité pour l'animal de développer des comportements normaux (groupe social, locomotion distance de fuite...). Souffrance et mauvais traitements sont donc manifestes dans tous les cirques. Les fauves font des aller-retour incessants, les éléphants se balancent d'une patte sur l'autre, les otaries mordent leurs barreaux. Selon les spécialistes, ces comportements anormaux sont « la preuve d'une souffrance chronique ».  Ces pratiquent sont d’un autre temps et ne sont plus en adéquation avec le bien-être animal, les animaux méritent notre respect et notre compassion en leur qualité d’êtres vivants et sensibles. 

Par ailleurs, il existe d’autres cirques, bien plus amusants et surtout, bien plus justes, des compagnies locales qui cherchent des lieux pour se produire et se faire connaître. C'est donc pour cela que nous nous adressons à vous afin que vous décidiez par un arrêté municipal, à l’instar des communes de Bessancourt, la Ciotat, Roquebrune sur Argens et plusieurs autres encore l’interdiction à tout cirque avec animaux sauvages, de s’implanter sur notre commune et celles de la communauté d'agglomération de Poitiers afin d’y organiser ces représentations.

Espérant que notre démarche vous aura interpellé, veuillez Mesdames et Messieurs, croire en l’expression de nos sentiments respectueux.



bérénice compte sur vous aujourd'hui

bérénice PINEAU a besoin de votre aide pour sa pétition “Alain Claeys: Non aux cirques avec animaux sauvages sur la commune de Poitiers et celles de la CAP”. Rejoignez bérénice et 4 811 signataires.