Sauvons l'école du chat perché à Montceaux-lès-Meaux !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Sauvons l’école du Chat Perché à
Montceaux-Lès-Meaux

Nous tenons à vous alerter quant à la fermeture révisable d’une classe de notre école pour la prochaine rentrée. La classe fermée serait alors répartie dans les 2 classes restantes.
Un tel évènement aurait de lourdes conséquences.

En premier lieu, les 2 classes restantes deviendraient des classes à quadruple niveaux. Sans oublier que la maîtresse de l’une de ces classes devra également assurer la charge de direction. Une telle configuration ne permettrait pas à nos enfants de recevoir un enseignement dans des conditions acceptables.
S’il est déjà difficile d’envisager de telles conditions de travail pour une classe allant de la petite section au CP, qu’en penser pour une classe couvrant du CE1 au CM2 (qui est celle, qui plus est, qui devra supporter la charge de la direction). Inenvisageable !

Cette situation est d’autant plus préoccupante qu’elle risquerait d’entraîner le départ d’enfants de l’école pour l’année suivante. Nous ne pourrons que comprendre que des parents soient en effet excédés par des classes aux niveaux trop disparates pour assurer un suivi suffisant et cohérent en fonction des besoins des élèves.
De tels départs provoqueraient à court terme la fermeture de l’école et, par là même, la mort de notre village.

Cette fermeture de classe nous paraît d’autant plus dommageable que de nouvelles constructions seront achevées d’ici 2 ans au sein de Montceaux-Lès-Meaux. Quels parents viendraient s’installer dans un village dont l’école vient de fermer. Ne nous leurrons pas, les gouvernements sont bien plus prompts à fermer une école qu’à la rouvrir. D’autant plus lorsqu’il s’agit d’un petit village d’où les voix peinent à se faire entendre.

Outre la double peine, il est bon de rappeler que cette décision va elle-même à l’encontre des promesses de notre Président Emmanuel Macron. En date du 17 juin 2017 à la Conférence des Territoires ce dernier déclarait pourtant :
« Les territoires ruraux ne peuvent plus être la variable d'ajustement. Il n'y aura plus aucune fermeture de classes dans les zones rurales. »

N’attendons pas que les décisions nous soient annoncées et irrévocables pour nous mobiliser.

Merci de votre lecture et de votre soutien.

Les représentants des parents d’élèves
de l'école du chat perché à montceaux-lès-Meaux.

 



Laure compte sur vous aujourd'hui

Laure GUITTARD a besoin de votre aide pour sa pétition “Aidez-nous! Sauvons l'école du chat perché à Montceaux-lès-Meaux !”. Rejoignez Laure et 718 signataires.