aidez nos enfants handicapés à accéder aux structures spécialisées

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


bonjour,

mon petit garçon N., âgé aujourd'hui de 7 ans, est considéré handicapé à + de 80% depuis l'âge de 3 ans suite à une maladie génétique rare qui n'a été détectée qu'après une violente crise convulsive, qui fait de lui un enfant épileptique. Il est atteint au niveau du cerveau et cette maladie est responsable de tous ses retards d'acquisitions : marche tardive, souci d'équilibre, gros retard de langage et de motricité fine, besoin d'aide pour se concentrer et pour la vie de tous les jours...Il ne sera jamais comme les autres enfants de son âge, personne à aujourd'hui ne sait s'il saura un jour lire, écrire, faire du vélo..., être un minimum autonome.

il est entré en maternelle avec AVS car vraiment indispensable. Il a fait 2 petites sections, une moyenne et est actuellement en grande section, toujours avec AVS. L'idéal pour mon fils serait un IME vu ses difficultés. Mais voilà le département de l'Eure est très mal doté en structures spécialisées et cela fait déjà 2 ans que je cherche à le placer dans ce genre de centre même si au fond de moi, je préférerai qu'il suive l'école normale. Il aime être en contact avec les enfants, il en a besoin. Il réclame l'école quand il n'y va pas!

je suis très inquiète pour la rentrée 2017, je ne sais pas ce que mon fils va devenir. Il n'y a pas de place dans les centres existants, ils sont saturés de demandes et n'ont presque pas de sorties. On me dit que sans place, il sera dirigé vers le CP car ne pourra plus rester en maternelle. Mais il n'est absolument pas capable d'aller en CP! Il ne sait toujours pas écrire ni même lire 2 syllabes, n'arrive pas à tenir un crayon dans ses mains qu'il n'arrive pas à canaliser. Je pense à son bien être et aussi à l'enseignant(e) : quoi faire avec un enfant comme lui en CP ?

je parle ici pour mon enfant, mais aussi au nom de tous les parents d'enfants handicapés qui se trouvent comme moi face à un mur pour permettre à leur enfant d'accéder à l'école, car d'après la loi de 2005 tous les enfants ont droit à l'école, handicapés ou pas! Qui peut ouvrir plus de structures ? Qui peut ouvrir plus de postes dans ces structures ? Qui donne les fonds pour permettre ces ouvertures ?

Nous, parents, sommes parfois à bout de force face à l'administration, aux dossiers qu'il faut renouveler, sans cesse se justifier, alors que le handicap de nos enfants restera, face aux refus dans les structures, mais pour nos enfants, nous devons continuer de nous battre, ne rien lâcher! C'est un véritable parcours du combattant, épuisant, surtout quand on a aussi d'autres enfants.

Mesdames, Messieurs les politiciens, svp faites quelque chose pour nos enfants handicapés!!



sophie compte sur vous aujourd'hui

sophie DELPLANQUE a besoin de votre aide pour sa pétition “aidez nos enfants handicapés à accéder aux structures spécialisées”. Rejoignez sophie et 416 signataires.