Aidez deux enfants de 9 et 11 ans à retrouver une vie normale auprès de leur maman

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !


Nous sommes un collectif d’amis et famille qui voulons soutenir et aider ces deux enfants de 9 et 11 ans que nous connaissons bien,  à retrouver une vie « normale » auprès de leur maman.

Voici leur histoire :

En instance de divorce depuis 7 ans, leur maman Nadia a la garde de ses enfants qui voient leur papa un week-end sur 2. Tout bascule fin 2017, quand les enfants osent dire qu’ils ont peur de leur lui. Un médecin et un psychologue font un signalement contre le papa, et par mesure de précaution Nadia après avoir prévenu la justice, décide de garder ses enfants avec elle à partir de février 2018, après l’hospitalisation de son fils. Une psychologue du 119 fait également un signalement.

Un expert psychologue de la gendarmerie de Berre recommande en décembre 2017, des visites médiatisées avec le papa.

Au printemps, Nadia est brutalement arrêtée par les gendarmes devant l’école sans pouvoir prévenir ses enfants qui sont remis à leur papa. Le juge aux affaires familiales décide alors d’accorder la garde des enfants au papa, décision incompréhensible.

A partir de ce moment-là, le papa ne présentera plus les enfants à la maman et porte plainte contre elle sans preuve à l’appui. Il demande que tous droits de visite et d’hébergement soient retirés à Nadia, en l'accusant d'être manipulatrice. Contre toute attente, il est écouté et la justice impose à Nadia de voir ses enfants uniquement 2h deux fois par mois en présence d’éducateurs. 

Pendant un an, Nadia se soumet à cette décision de la justice. Les éducateurs et psychologues se rendent compte que les visites avec les enfants se passent très bien, et décident d’étendre le temps des visites. Nadia a donc toutes les chances de récupérer la garde de ses enfants un week-end sur deux et la moitié des vacances. 

Mais en Juin 2019 après des incidents qui se sont produits chez le papa, les enfants sont placés en foyer sur décision du juge. Après avoir été privés de leur maman pendant plus d’un an pour être confiés à leur papa, sont maintenant en foyer et ne peuvent plus voir ni leur père, ni leur mère, ni même recevoir la visite de leurs proches, tout leur univers a basculé brutalement pour la deuxième fois de leur vie.

Depuis juin 2019, ils n'ont droit à aucune visite et ont passé Noël sans même pouvoir appeler leurs parents.

Ils ont déjà connu deux foyers (Vitrolles puis Aurons) et il est envisagé par les services sociaux, de les déplacer dans un troisième foyer, dans le Var cette fois ci (PREMA). Ce serait les déraciner encore et nous sommes extrêmement inquiets. La juge déclare déplorer cette situation mais seul les services du département des Bouches-du-Rhône peuvent décider.

Nous qui les connaissont depuis longtemps, nous souhaitons qu’ils puissent rentrer chez eux, revoir leur maman, leur école, leurs copains, leur maison, leur famille, leur village où ils vivaient heureux depuis leur naissance, afin qu’ils puissent se reconstruire. Faites qu'ils ne soient pas encore déracinés, qu'ils puissent enfin retrouver une vie normale.

Aidez en signant cette pétition