Pétition fermée
Adressée à Agnès Verdier-Molinié

Pour un renouveau de la vie politique française

Bonjour, je m'appelle Constance et comme beaucoup de français, je ne crois plus en nos gouvernants actuels pour régler nos problèmes. Or, la loi de "modernisation" de l'élection présidentielle, alors qu'il était déjà très difficile d'avoir de nouveaux candidats, rend impossible l'émergence de nouveaux profils! Bref, nos élus s'assurent qu'ils resteront en place encore de nombreuses années...

Si je fais cette pétition, c'est parce que j'espère que, si elle prend assez d'ampleur, elle pourra obliger nos gouvernants à déverrouiller l'accès aux élections à de nouveaux partis / candidats, voire, rêvons un peu, que les sujets ci-dessous, qui me semblent importants, soient au moins débattus.

- mise en place de référendums à l'initiative des Français pour qu'enfin nous soyons écoutés

- suppression de la réserve parlementaire, car en ces temps difficiles offrir 3 à 6 SMIC d'argent de poche par mois à nos élus me semble indécent

- même règles d'imposition pour les élus que pour les Français : peut être qu'alors ils réfléchiront à 2 fois avant de créer de nouvelles taxes, cotisations, prélèvements... vu qu'ils seront aussi concernés

- Que l'adoption ou non des rythmes scolaires soient décidée par chaque directeur d'établissement

- Que les indépendants aient le droit que sortir du RSI et de choisir leur protection sociale, car dans un pays comme la France, il est inadmissible de fermer les yeux sur le suicide tous les 2 jours d'un artisan ou chef de TPE.

Tous ensemble, nous pouvons faire changer les choses; mobilisons-nous!

Cette pétition a été remise à:
  • Agnès Verdier-Molinié

    Constance ZACH a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 6 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Constance compte sur vous aujourd'hui

    Constance ZACH a besoin de votre aide pour sa pétition “Agnès Verdier-Molinié: Pour un renouveau de la vie politique française”. Rejoignez Constance et 5 signataires.