Pour remplacer l'aluminium dans les vaccins par du jus de citron

0 have signed. Let’s get to 200!


Lettre adressée à Madame Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé.

Madame la ministre,

Le 1er janvier 2018, 11 vaccins sont devenus obligatoires pour les nouveau-nés afin d’améliorer la couverture vaccinale contre certaines maladies graves et infectieuses. Nous pourrions y voir une atteinte à la liberté de chacun de choisir pour ses enfants quels sont les vaccins qui peuvent leur être nécessaires et qui présentent le moins de danger. Mais nous préférons y voir une réponse, peut-être indélicate, mais nécessaire par rapport à la gravité de ces maladies, des épidémies, et notamment de la rougeole qui tue encore dans notre pays.

Cependant, le manque d’informations concernant les vaccins et notamment sur l’efficacité et l’innocuité de certains produits utilisés comme adjuvants pose un réel problème et encourage la défiance de la population vis-à-vis de la vaccination. En particulier, l’usage de l’aluminium, un produit neurotoxique, est dénoncé entre autres par l’association E3M (Association d’Entraide aux Malades de Myofasciite à Macrophages) et par les alertes répétées du Professeur Gherardi et ses études très sérieuses, même si insuffisantes et sans réelle significativité, essentiellement sur des souris, qui permettent de justifier cette inquiétude grandissante.

Plusieurs autres alertes ont également été recensées concernant les vaccins, notamment sur la sclérose en plaques, l’autisme, ou encore la santé générale des personnes vaccinées par rapport à une population non-vaccinée. Sur ce dernier point, nous notons particulièrement l’étude du Professeur Anthony R. Mawson, rétractée deux fois de revues prédatrices (sans doute suite aux pressions de laboratoires pharmaceutiques), qui montrait pourtant très bien les risques encourus par les enfants vaccinés, soit à cause de l’aluminium, soit à cause des biais ou manipulations de l’étude.

Pour faire taire ces polémiques, nous proposons aujourd’hui une alternative avec un nouvel adjuvant, le jus de citron. Le citron est en effet connu et utilisé couramment sans risques pour la santé depuis plusieurs millénaires, y compris par les enfants. Il est consommé aussi bien en assaisonnement qu’en jus ou encore tout simplement pour des limonades. Ses propriétés naturelles sont aussi utilisées en médecine ayurvédique indienne et nous lui avons récemment découvert un étonnant effet alcalinisant pour le corps en lui permettant de maintenir l’équilibre acido-basique. Une étude récente menée par le Professeur Longbottom et publiée en 2017 dans la prestigieuse revue The Prophet a démontré très spécifiquement cette action alcaline du citron.

Plus récemment encore, au mois de mars 2018, nous avons découvert grâce aux professeurs Bishop et Stamets que le jus de citron permettait lui aussi de créer une réaction immunitaire lorsqu’il est injecté de manière sous-cutanée ou intra-musculaire, sans que cela ne présente de risque pour la santé étant donnée sa très grande tolérance par le corps humain et son caractère alcalin. Il est donc un candidat idéal pour remplacer l’aluminium actuellement utilisé dans les vaccins.

Nous savons en revanche que notre vœu est pieux s’il n’est pas suivi par les laboratoires pharmaceutiques producteurs des vaccins. Madame la Ministre, nous vous demandons alors de faire porter notre voix auprès de ces laboratoires et des instances européennes compétentes pour produire et mettre sur le marché de nouveaux vaccins au citron alcalin dans les prochaines années.

Dans l'attente de votre réponse, recevez Madame la Ministre des Solidarités et de la Santé, nos salutations distinguées.

L'Association Libre du Citron Alcalin (ALCA)



Today: Citron is counting on you

Citron Alcalin needs your help with “Agnès Buzyn: Pour remplacer l'aluminium dans les vaccins par du jus de citron”. Join Citron and 173 supporters today.