Pour l'indication poids/prix des médicaments et la vente au détail des médicaments.

Pour l'indication poids/prix des médicaments et la vente au détail des médicaments.

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
sylvain LETHEULE a lancé cette pétition adressée à Agnès Buzyn (Ex Ministre des Solidarités et de la Santé) et à

Bonjour à tous,

Aujourd'hui et suite à la lecture d'un article de journal sur certains médicaments, je me suis penché sur une boite de médicaments et la notice jointe (boite pas finie car les pharmacies ne vendent pas les médicaments en fonction de la durée du traitement, allez comprendre...). Impossible de connaitre le poids net du médicament ni même d'un cachet, on lit clairement le poids des principes actifs (ce qui permet de connaitre le poids de principes actifs par cachet), j'ai appelé le laboratoire pharmaceutique qui a produit ce médicament, un opérateur m'a indiqué que les excipients sont sous forme de "traces" et donc négligeables par rapport au poids des principes actifs.

Étrangement, je pensais que l'affichage du poids net ou volume net (poids / volume du produit sans emballage)  est obligatoire... C'est le cas pour les denrées alimentaires uniquement (les anti-rhumes en vente libre, non remboursés, qui n'ont pas d’efficacité prouvée contre le rhume ne pourraient-ils pas entrer dans la catégorie denrées alimentaires? la question se pose).

Cette expérience m'a montré qu'il est difficile de se faire une idée du prix au kilogramme ou au litre, c'est pourtant ce que nous faisons tous en majorité lorsque nous achetons des denrées alimentaires par exemple... Achèterions nous des médicaments en vente libre affichant des prix au kilo dépassant allègrement et pour une majorité les 350 €/kg pour une efficacité non prouvée (sinon ils seraient remboursés, vous me suivez) ? J'ai de sérieux doutes... En outre l'opérateur téléphonique du laboratoire pharmaceutique m'indique que sur certaines boites un prix conseillé est imprimé.

Pour nous aider, simples consommateurs que nous sommes, à faire nos choix, il est nécessaire que des informations soient clairement indiquées sur les boites de médicaments: le poids net ou le volume net (addition de la masse de principe actif et de la masse des excipients), il est nécessaires que les pharmaciens indiquent aussi de manière claire et lisible les prix au kilogramme ou au volume, ceci est valable pour les médicaments en vente libre mais aussi pour les médicaments remboursés (le but étant d'augmenter le niveau de conscience des patients sur le cout des traitements).

Enfin, nous avons tous des boites de médicaments entamées chez nous qui attendent bien sagement leur date de péremption. Ces boites qui s'entassent et finiront leur vie au mieux incinérées. Elles représentent chaque années un volume de déchet important, et une perte gargantuesque pour la sécurité sociales (dans le cadre des médicaments remboursés), tous ces principes actifs et excipients qui sont produits pour rien, quel gâchis, c'est la double peine pour notre chère sécurité sociale... Presque tout le monde trouve ce gâchis "normal", c'est triste ( j'ai eu du mal à faire comprendre à mes enfants qu'on puissent jeter des produits neufs qui n'ont pas servi dans un incinérateur).

Il est nécessaire de passer à la vente au détail des médicaments, afin de finir les traitements et d'éviter d'avoir des restes de médicaments (potentiellement dangereux) chez nous. Il est facile de mettre en place un conditionnement permettant de voir apparaitre le nom, la date de fabrication et de péremption, numéro du lot et toutes les informations relatives au médicament comme la posologie même pour un seul comprimé (un peu de créativité!)...Pour éviter tout débat sur le déconditionnement en officine (et l'attente résultante) Il ne s'agit pas de déconditionner un médicament (pour extraire une partie des médicaments nécessaire au traitement du patient), il s'agit de conditionner différemment.

Seules nos instances, les gens que nous avons élus, mais aussi les industries pharmaceutiques et l'ordre national des pharmaciens peuvent faire évoluer ces différents points, aidons les en leur rappelant nos valeurs, nos préoccupations, nos envies pour un monde plus juste, plus respectueux et plus propre.C'est dans ce sens que je lance cette pétition qui j'espère sera un succès. L'objectif est d'ouvrir ce débat, de manière citoyenne.

 

Cordialement

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !