Plus d'encadrement de l'alimentation infantile

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


A l'attention de :

Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé

Virginie Beaumeunier, Directrice générale de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes


Bruno Lemaire, Ministre de l'Économie et des Finances

Bonjour,

Je suis une maman, de deux enfants, de 4 et 6 ans.

J'ai eu la chance de pouvoir allaiter mais mes enfants, gardés en crèche dès quelques mois, ont été vite alimentés au lait commercial. Ma deuxième fille a eu des problèmes digestifs et j'ai du veiller aux laits utilisés pendant plusieurs mois.

D'autres amies n'ont pas eu la chance que j'ai eu, et d'autres n'ont pas fait le choix de l'allaitement (c'est bien leur droit).

Dès la maternité pour le choix des laits du commerce, les laits commerciaux sont présentés comme les seules solutions. Difficiles de connaître les différences entre les laits, la plupart des parents suivent donc les conseils reçus.

Mais voilà, il y a quelques semaines, j'étais à la pharmacie, une maman racontait son histoire au pharmacien : sa petite fille avait eu au ventre, avec des diarrhées qui ne s’arrêtaient pas... Après les informations sur le retrait des laits contaminés, en se rendant chez son pédiatre, la maman s'est rendue compte que c’était le lait qui était responsable.

Alors cette maman ce n'est pas moi, mais ça aurait pu. Ce n'est pas une amie proche, mais ça aurait pu. Elle était une maman de mon quartier. Et évidemment, ce n'était pas la seule famille concernée. Je souhaite comme de nombreux parents que cela n'arrive plus...

La nourriture pour enfant doit aujourd'hui être aussi sure que les médicaments. Je souhaite aujourd'hui que les laits et les aliments pour les bébés suivent les mêmes règles de production, de contrôle et de commercialisation que les médicaments pour éviter de mettre en danger la santé de nos enfants.

 



maman compte sur vous aujourd'hui

maman PAS CONTENTE a besoin de votre aide pour sa pétition “Agnès Buzyn: Plus d'encadrement de l'alimentation infantile”. Rejoignez maman et 245 signataires.