Gratuité des protections périodiques

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


À partir du 10 décembre et avec une prescription médicale, les préservatifs seront remboursés par la Sécurité Sociale. Oui mais voilà. Après le remboursement des patchs facilitant l'arrêt du tabac, et maintenant des préservatifs, il y a une catégorie de la population qui semble être oubliée.


Je ne surprends personne en rappelant que tous les mois, environ 50% de la population post-pubère à ses règles. Pendant celles-ci (et là encore je ne surprendrais personne), nous sommes dans la contrainte d'acheter serviettes et/ou tampons, qui ont un coût. Un coût qui s'élèverait, d'après une étude britannique, à environ 10 000 euros pour toute une vie (coût qui s'élève à 23 000 euros si on rajoute les anti-douleur et autres). Avec 10 000 euros, il me semble que l'on peut faire beaucoup de choses.


Il est pas normal qu'en 2018, les protections périodiques soient encore taxées comme un produit de luxe. Et je ne parle même pas ici de tous les pesticides et autres produits chimiques que l'on retrouve dans leur composition, puisque les fabricants ne sont toujours pas dans l'obligation de les révéler. Me dire que je vais débourser plus de 10 000 euros dans ma vie pour avoir le "luxe" de me rendre malade à cause de produits que je suis contrainte d'utiliser, ça me dérange un peu.


C'est pourquoi, Madame la Ministre de la Santé, je vous demande aujourd'hui de bien vouloir réfléchir sérieusement au remboursement, ou même au libre service des protections périodiques, nécessaires à toutes les personnes qui ont leurs menstruations.



Mylène compte sur vous aujourd'hui

Mylène LUCAS a besoin de votre aide pour sa pétition “Agnès Buzyn: Gratuité des protections périodiques”. Rejoignez Mylène et 1 221 signataires.