Des solutions adaptées à chaque situation pour le handicap mental dans le Finistère !

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !

Secrétariat ADAPEI FINISTÈRE
Secrétariat ADAPEI FINISTÈRE a signé la pétition

Une place pour chacun et chacun à sa place !

Quelles solutions pour les personnes en situation de handicap mental de plus de 20 ans ?

Dans le Finistère, 180 jeunes de plus de 20 ans sont en attente de places en secteur adulte (chiffre officiel de l’ARS avril 2019). Faute de solutions, ils sont maintenus dans les établissements pour enfants en situation de handicap : au titre de l’amendement Creton*

* « L'amendement Creton » à la loi du 13 janvier 1989 permet le maintien, dans l'attente d'une solution adaptée, de jeunes handicapés âgés de plus de vingt ans dans les établissements médico-sociaux pour enfants handicapés qui les accueillent.

Depuis plusieurs années la situation n’évolue pas, de plus le 21 octobre 2016, Madame Sophie CLUZEL, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, signait l’annexe à l’instruction n°2016-154 relative à la territorialisation de la politique de santé en application de l’article 158 de la loi 2016-41 de modernisation du système de santé préconisant la réduction des amendements Creton de 20% par an, sans que l’État n’ait mis en place les moyens nécessaires à la prise en charge des personnes handicapées mentales concernées.

Que faire ?

489 jeunes enfants (source ARS au 30/04/19) ne peuvent plus entrer en Institut Médico-Éducatif (IME) faute de place. Ils sont contraints de rester à domicile, avec des prises en charge partielles, entraînant souvent une cessation d’activité pour l’un des deux parents : confinement familial.

Dans le Finistère, 1 819 enfants et adultes en situation de handicap mental attendent une solution adaptée à leur pathologie. (chiffres de l’ARS et du conseil départemental 29 de 2017)

La création de dispositifs est indispensable et nécessaire, il est urgent d’agir !

Le Plan d’Accompagnement Global (PAG) préconisé par l’État n’est pas l’unique solution.

Familles, amis, voisins, collègues, professionnels, rejoignez le mouvement de l'Adapei 29 (Association des parents et amis de personnes handicapées mentales du Finistère).

Mobilisons-nous tous ensemble pour nous faire entendre !