Étendre l'interdiction de fumer aux terrasses et à proximité des entrées des lieux communs

0 a signé. Prochain objectif : 200 !

Benoit BARBOTIN
Benoit BARBOTIN a signé la pétition

Lettre envoyée à Mme la Ministre Agnès Buzyn le 18 septembre 2019, restée sans réponse à ce jour :

 

"Madame la Ministre,

je reviens de mes vacances au Québec où j'ai été très agréablement surpris par la législation sur le tabac.
En effet, il est interdit de fumer sur les terrasses des bars, restaurants cafés, etc., il est également interdit de fumer à moins de 9 mètres de toute porte, fenêtre de magasin, métro etc. et ce depuis 2006 !
En trois semaines là-bas, je n'ai été dérangé que de rares fois par la fumée de cigarette quel bonheur ! Pour mes poumons, ma santé et mon stress !
Dès mon retour à Paris, je n'avais pas encore quitté l'aéroport que j'étais déjà gêné par la fumée de l'armée de fumeurs qui m'attendait à la porte de sortie. Je prend mon courage et ma respiration et je sors rapidement pour rejoindre le bus qui me ramènera sur Paris. A la sortie du bus pour prendre ma correspondance je dois à nouveau prendre ma respiration pour limiter mon ingestion de fumée. J'ai fini mon trajet jusqu'à chez moi à pied, avec de nombreux passages en apnée à chaque rencontre avec un fumeur. Cette histoire je pourrais vous la raconter à chaque déplacement que je fais. Pour être franc, cet été, malgré les belles journées que l'on a eu, je n'ai pas pu apprécier les terrasses parisiennes, le plus souvent, je préférais rester à l'intérieur pour pouvoir respirer, et de rares fois, je trouvais une place un peu isolée ou je subissais un peu moins les fumées.

De plus, je suis témoin impuissant chaque jour du manque de savoir vivre des mégoïstes (terme découvert au Québec dans une campagne de pub contre les fumeurs qui jettent leur mégots n'importe où) qui salissent des rues parfois déjà peu propres et c'est sans compter la pollution engendré par un mégot.

Arrivé chez moi après le Québec, j'étais déterminé plus que jamais à vous écrire afin de connaitre vos ambitions sur la création de nouvelles loi anti-tabac ou pro-non-fumeurs en France pays que j'occupe 99% du temps.

Je pense que vous connaissez les chiffres sur le tabac et la mortalité, et que ces morts ou les problèmes de santé qui y sont liés pourraient être limités.

L'exemple du Québec est pour moi un parfait exemple des premières mesures que l'on devrait prendre en France. Redonner les espaces extérieurs à la majorité des habitants de la France : les non-fumeurs ! Limiter à certaines zones isolées les espaces où l'on peut fumer. L'effet serait double, avec moins d'espace pour fumer les fumeurs fumeraient moins, et les fumeurs passifs pourraient enfin arrêter de subir cette agression quotidienne qui abîme leur santé.

En attendant votre retour, veuillez agréer, Madame le Ministre, l'expression de ma très haute considération.


Un citoyen qui revendique sont droit à respirer sans tousser."

 

Quelques chiffres pour étayer et compléter ce courier :

- https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/05/28/le-nombre-de-fumeurs-en-baisse-celui-des-vapoteurs-en-hausse_5468289_3224.html :
En 2018, 25,4 % des Français de 18 à 75 ans fumaient quotidiennement

- https://www.santepubliquefrance.fr/determinants-de-sante/tabac :
Responsable de plus de 75 000 décès par an, le tabagisme est encore d’usage courant en France.

- https://www.santepubliquefrance.fr/determinants-de-sante/tabac/donnees/#tabs :
Selon l’OFDT, le coût social du tabac (valeur des vies humaines perdues, perte de la qualité de vie, pertes de production, et coût pour les finances publiques) est d’environ 120 milliards d’euros

- http://leparticulier.lefigaro.fr/jcms/p1_1712404/cas-pratique-puis-je-fumer-ou-vapoter-a-la-terrasse-dun-cafe
Plus souvent sanctionné, le responsable de l’établissement encourt une amende allant de 135 € s’il laisse fumer ses clients dans un espace non-fumeurs à 750 € quand il favorise l’infraction.

 

Depuis l'interdiction de fumer dans les bars et lieux public de 2006 rien n'a été fait pour protéger les non-fumeurs.

Cette loi de 2006 n'est pas respectée dans beaucoup d’établissement qui comportent des terrasses fermées fumeuses et ouvertes sur l'intérieur de l'établissement.

 

J'espère que par le biais d'une pétition ma lettre aura plus d'impact, partagez un maximum !