Agent​.​es territoriaux​.​ales avec Fabien ROUSSEL

Agent​.​es territoriaux​.​ales avec Fabien ROUSSEL

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Le défi des jours heureux AVEC LES AGENT​.​ES TERRITORIAUX​.​ALES a lancé cette pétition adressée à Agent.es territoriaux.ales

Agent.es Territoriaux.ales : pour nous, c'est Fabien Roussel !

La période de pandémie que nous connaissons depuis deux ans a encore démontré, s'il en était besoin, le rôle central que jouent le service public territorial et ses agents dans la vie de ce pays. Lors du premier confinement, les mairies sont restées souvent le seul service public ouvert dans de nombreuses communes. Les agents territoriaux, dans la diversité de leurs missions, ont œuvré sans relâche pour répondre aux besoins des populations : agents administratifs, des écoles, des crèches ou des Centres Communaux d'Action Sociale, pompiers ou policiers municipaux, agents de collecte des ordures ménagères, etc. La liste serait longue, tant nos interventions touchent à tous les domaines de la vie, et nous sommes trop souvent les « invisibles » du Service Public.

Face à cet investissement des collectivités locales et de leurs agents, quelle a été la réponse du Gouvernement ? De belles paroles, certes, mais la continuation de sa politique. Une politique qui pressure les ressources des collectivités, notamment des communes, alors que les transferts de charges s'accroissent. Une politique qui sape les bases de notre statut de fonctionnaire, au travers de la loi scélérate dite « de transformation de la fonction publique ». Cette loi, les parlementaires communistes l'ont combattue. Nous en vivons aujourd'hui une des conséquences les plus odieuses, avec l'imposition absurde et injuste des « 1607 heures » dans nos collectivités. De nombreux maires communistes refusent courageusement cette mesure, et se voient mesquinement traînés devant les tribunaux administratifs par un Pouvoir indigne.

La politique du Gouvernement, c'est aussi le refus catégorique d'une augmentation du point d'indice de nos traitements, alors que celui-ci a perdu 17% de pouvoir d'achat en 20 ans, et que l'ensemble des organisations syndicales de la Fonction Publique réclament son dégel. Notre grille court après les augmentations du SMIC, au point que ce dernier a aujourd'hui rattrapé le début de la catégorie B des cadres intermédiaires et des technicien.es !

Pour changer de politique et prendre un autre chemin, à l'heure d'un choix électoral décisif pour le Pays, pour nous, un seul candidat s'impose : celui des communistes, Fabien Roussel.

Ce qu'il propose :

·         Le salaire minimum à 1 900 euros bruts et la reconnaissance des qualifications dans la grille de la Fonction Publique

·         L'augmentation du point d'indice d'au moins 30 % et l’égalité salariale femmes-hommes

·         Le maintien et le renforcement de notre caisse de retraite, la CNRACL et le retour au départ à la retraite maximum à 60 ans avec 37,5 annuités de cotisation

·         La réduction du temps de travail à 32 heures hebdomadaires

·         L'abrogation de la loi dite « de transformation de la fonction publique », le maintien et le renforcement de notre Statut 

·         La création de 500 000 emplois dans la Fonction Publique et les services publics

·         La résorption de la précarité et la titularisation des précaires

Pour financer ces mesures, et plus largement pour assurer leurs missions au service des populations, les collectivités territoriales ont besoin de moyens nouveaux. Les propositions faites, en matière fiscale et financière, par Fabien Roussel dans son programme leur permettront de disposer de ces moyens.

L’heure est également à la reconstruction de repères forts et essentiels pour les luttes et les victoires sociales.

Au travers de multiples interventions, Fabien Roussel a montré son attention aux personnels des collectivités locales, trop souvent « oubliés » des politiques. Nous appelons tous nos collègues à voter et faire voter pour lui afin que, pour les Territoriaux aussi, soit relevé « Le défi des jours heureux ».

Premiers signataires :

AGUILAR Conchita (71) - ALCAZAR Christelle (69) - ARNAUDY Christophe (72) - AUBER Roger (93) - BALDY Emmanuel (31) - BARBY Thomas (31) - BARRIERE Fabien (40) - BEAUFILS Bruno (75) - BEKAI Malika (63) - BERNARD Laurence (95) - BEVIERE Marie-Claude (93) - BILLAUT Anne (92) - BOROPERT Ludovic (44) - BOUE Dominique (36) - BRAHIM Rabah (75) - BROUSSE Sylviane (93) - BURIAS William (15) - CADIEUX Sylvie (76) - CALCAGNI Roger (93) - CASANOVA Chantal (94) - CAUSSEMILLE Michel (13) - CHASSAING Didier (63) - CHEBANIER Clément (44) - CONSO Gérard (06) - COUDERC Christophe (09) - COUQUET Aimé (34) - DA COSTA PEREIRA Maria (75) - DARTIGOUEYTE Denis (64) - DE ROSSO Angèle (06) - DEFACQUE François-Nicolas (80) - DELAVOUX Sébastien (49) - DEMONT Jean-Jacques (92) - DEPAY Delphine (69) - DESSALES Daniel (93) - DUMAS Jean-Louis (38) - DUPONT Sabine (80) - DUPONT Tony (80) - EICHORN Laurence (06) - GARCIA Yvan (34) - GARDA Dany (51) - GAUTIER Sophie (92) - GOMES Maryse (09) - GUARDABASCIO Antoine (05) - GUINAND Sylvie (38) - HOUIMEL Habiba (06) - HOURS Eric (38) - HUMEZ Pascal (62) - JAN Alain (53) - KAUFFER Michèle (94) - KERN Nathalie (68) - KEURINCK Emmanuel (62) - KHELIFI Bachir (06) - LAIR Jef (92) - LAIZET Frédérique (75) - LANDAS Frédérique (60) - LAPIERRE Ronan (06) - LAVANIER Jules (75) - LE BRUCHEC John (75) - LE GWERN Aodren (63) - LE MEUR Aurélie (93) - LEBRONZE Gaëtan (72) - LEGAL Jean-Philippe (44) - LELARGE Brigitte (75) - LEMAIRE Céline (06) - LLEDO Manuel (92) - LOPEZ Aline (82) - LOUVET Didier (59) - LUCCHETTI Bernard (06) - LUCIANI Eric (20) - MAÏA Pedro (44) - MARSAUD Jean-Pierre (36) -  MINVIELLE Bruno (33) - MONNINI Eric (54) - MOUCHEL Philippe (91) - NICOLO Serge (31) - PARENT Virginie (06) - PAULET Valérie (33) - PELKA Mireille (68) - PETIT Marie-Christine (06) - PICHOT Jean-Luc (72) - PICOT Julien (06) - PIERRET Philippe (08) - PINCHON Laurent (80) - PISIAUX Nadia (76) - PITARRESI Aldo (09) - PLANTIER Bastien (31) - POGNON Dominique (76) - POTIRON Didier (44) - POUCHOL Alain (77) - RABINEAU Serge (34) - RAFFANEL Sylvain (93) - RENAULT Line (92) - RIBES Bruno (92) - RIVEAU Monique (33) - ROBINEAU Serge (93) - ROSSO José (06) - ROUX Benoît (69) - SAFERTABI Karima (75) - SANSANO Stéphane (04) - SAVARIAUD Fanou (94) - SCANDOLARA Aurélien (69) - SCHNEIDER Odile (75) - SERAIT Jennifer (76) - SINSARD Eric (63) - SOLAIRE Christine (75) - SOULIE Michel (15) - SOUTY Martine (34) - TALBOT Baptiste (93) - TOUZY Carole (15) - TREZEGUET Erwan (22) - VANTEUX Nathalie (94) - VAPAILLE Christelle (93) - VERDIER Karen (75) - VIALETTES Yvan (34) - VIALLEFONT Laurence (94) - VIDCOQ Pascal (95) - VIECELI Régis (75) - VILLIN Jean-Luc (92) - VINCHENT Denis (93) - VOREDINI Sandy (06) - ZAHZOUH Hamid (75) - ZETLAOUI Henri (95).

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !