Les médecins du privé contre la déprogrammation des chirurgies en Auvergne Rhône Alpes

Les médecins du privé contre la déprogrammation des chirurgies en Auvergne Rhône Alpes

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
UFMLS Auvergne Rhone Alpes a lancé cette pétition adressée à Agence régionale de santé et à

Ce 6 avril, l'ARS d'Auvergne Rhône Alpes a décidé arbitrairement de déprogrammer l'ensemble des chirurgies ambulatoires du secteur privé, afin, selon elle, de mobiliser les infirmières vers des lits de réanimation. Problème, très peu d'infirmières libérales sont formées à la réanimation et la création de lits de réanimation ne justifie pas la fermeture de l'ensemble des blocs opératoires de la région.

Nous, médecins, pensons que la déprogrammation des rendez-vous de patients en attente de chirurgie ambulatoire, parfois programmées depuis des mois, aura des conséquences lourdes sur leur pronostic. Nous ne pouvons que dénoncer ces fermetures administratives brutales et injustifiées, dans l'intérêt de nos patients.

Nous ne pouvons pas comprendre que l'intérêt des groupements de cliniques qui seront indemnisées puisse passer avant la santé de nos patients.

Nous demandons la levée de cette fermeture, qui a, une fois de plus, été décidée par des personnes qui ne sont pas en charge de la santé des patients.

Cette colère s'ajoute à l'épuisement des soignants du secteur privé, qui fait face à la pénurie de vaccins et au choix arbitraire de réserver le vaccin Astrazeneca aux médecins libéraux (boudé par les patients et aux livraisons hasardeuses)  pendant que des milliers de doses de Pfizer sont distribuées par ailleurs.

Nous attendons qu'une discussion s'engage avec les médecins libéraux d'Auvergne Rhône Alpes et que l'ARS revienne sur cette décision de fermetures dans les plus brefs délais. Concernant les vaccins, nous attendons de l'ARS une transparence sur les schémas d'attribution et de distribution des vaccins.

Nous enjoignons l'ensemble des professionnels de santé du secteur privé à appuyer cette pétition, 

Dr TAFAZZOLI Jean

Elu URPS, UFML syndicat de médecins.

 

 

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !