Affichage de "Allergènes non garantis" sur les produits dont la composition est modifiée.

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !


La période de pandémie actuelle crée certaines difficultés pour les industriels de l'alimentaire à se procurer des matières premières.

Pour soutenir cette industrie, la DGCCRF a décidé d'assouplir les règles concernant l'étiquetage des ingrédients sur les produits. Malheureusement, cette décision peut avoir des conséquences très graves pour les personnes souffrant d'allergies alimentaires.

 

La différence entre la recette effective et l'étiquetage du produit est désormais tolérée

Pour leur permettre de continuer à produire, les industriels de l'alimentaire ont l'autorisation de changer la composition de leurs produits, ainsi que de changer leurs fournisseurs de matières premières. Il leur est demandé d'avertir le consommateur "si la modification de la recette a un impact sur la qualité intrinsèque du produit". Mais cette demande est assez vague.

Ainsi, les personnes souffrant d'allergies alimentaires se trouvent face au risque que les allergènes mentionnés ne soient plus exacts, ou même que les nouveaux fournisseurs des industriels manipulent ou stockent d'autres produits, qui contiennent des allergènes (ex : contamination de farine avec de la poudre d'amandes stockée dans le même entrepôt).

2 à 5% de la population française

Rappelons que les allergies alimentaires touchent de 2 à 5% de la population française, et que certaines de ces allergies peuvent être mortelles. Un choc anaphylactique peut tuer une personne en 15 minutes !

 

Exigeons un affichage clair

Nous ne pouvons bien évidemment pas demander aux industriels de ne pas modifier leurs recettes, la conjoncture actuelle leur impose ce choix. par contre, nous devons exiger un affichage clair des modifications de recettes. Une simple mention "ALLERGÈNES NON GARANTIS" pourrait sauver des vies. Et ce, pour le même surcoût qu'un autocollant "promo" que nous voyons régulièrement sur nos produits.

Plus d'infos sur le site : www.alrj.fr