Adoption : Faire évoluer la loi, pour que chaque enfant soit adoptable.

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Une mère en détresse personnelle (maladie, addiction, etc.), familiale (divorce, décès, etc.), ou financière, peut être contrainte de placer son enfant dans un établissement socio-éducatif administré par l'ASE (Aide sociale à l'enfance).

L’enfant sera donc balloté de familles d'accueil en foyers, jusqu'à sa majorité sans jamais pouvoir être adoptable, dans la cas ou la mère ne signe pas le PV d'abandon.

Cependant, par une simple visite mensuelle à son enfant, la mère continue de percevoir des droits aux prestations familiales, alors que son enfant est élevé par de tierces personnes.

Dans l'intérêt de l'enfant, le combat de Philippe a pour objectif d'encadrer cette relation mère-enfant, en apportant aide et bienveillance à la mère : un suivi personnalisé d'une durée de 3 années, qui aboutira au retour de l'enfant au sein de son foyer familial, ou à la mise en adoption.



Philippe compte sur vous aujourd'hui

Philippe FANGILLE a besoin de votre aide pour sa pétition “Adoption : Faire évoluer la loi, pour que chaque enfant soit adoptable.”. Rejoignez Philippe et 257 signataires.