Adoption d'un enfant par la mère sociale de ce dernier par jurisprudence

Adoption d'un enfant par la mère sociale de ce dernier par jurisprudence

Lancée le
10 décembre 2021
Signatures : 535Prochain objectif : 1 000
Soutenir maintenant

Pourquoi cette pétition est importante

Lancée par Geraldine PRÊT

Émeline, âgée de bientôt 30 ans, et sa femme, sont séparées depuis 2 ans maintenant. Ensemble, elles ont eu un petit garçon âgé de 3 ans...

3 semaines après qu'Emeline ait quitté son épouse, en réaction à son départ de la maison, cette dernière (mère biologique) fait une rétractation suite à la demande d'adoption fait en commun, de l'enfant... Depuis, c'est le combat d'une mère sociale pour être enfin LÉGITIME aux yeux de la loi et de la société, et avoir le droit d'adopter son fils de cœur. 

Émeline voit son fils un samedi sur deux seulement et est insécurisee dans son lien avec lui, n'ayant AUCUNS DROITS ... Ce lien dépend aujourd'hui, uniquement du bon vouloir de sa femme (procédure de divorce en cours) qui a pu se montrer très instable avec moults menaces de rompre ce lien (si tu fais si...Si tu dis ça... Tu ne le verras plus.. .)

Le problème va au-delà des désaccords entre les deux femmes quant à l'adoption ou pas... Il se situe autre part...: Nous vivons dans une société en éternelle (R) évolution, les mentalités bougent, en constante progression quant à la place et rôle de chacun dans le GROUPE HUMAIN... les LOIS évoluent donc elles aussi en fonction, et récemment, en France, la PMA est devenue accessible pour les couples de femmes avec une reconnaissance anticipée de la mère sociale, dès la conception du bébé ! C'est une excellente nouvelle pour les futures mères/familles, mais elle laisse les AUTRES dans un vide juridique non sans CONSÉQUENCES...:

Celles qui n'ont pas de statut par rapport à cet enfant (LEUR enfant) qu'elles ont vu naître, qu'elles ont bercé, soigné, porté psychiquement, apporté tout leur AMOUR...

ÉMELINE, « simple mère sociale»  fait partie de celles qui restent sur le bas-côté, frôlant un côté grotesque, dramatique, INJUSTE de la situation...

Après plus d'un an de combat juridique, le verdict est tombé : ADOPTION REFUSÉE...!  Aucune reconnaissance pour Emeline... 

Retour à la case départ avec encore un peu plus de courage à fournir pour aboutir au rétablissement de la LOGIQUE....: Ce petit garçon n'est pas un meuble... Le projet de maternité (réalisée dans une clinique belge) est un projet COMMUN entre les deux femmes et rappelons que l'une n'aurait pas pu faire sans l'autre (dans ce cas précis).

Cela paraît donc un peu facile de se DÉBARRASSER de la mère sociale, lorsque la mère biologique ne souhaite plus, depuis la séparation, reconnaître le RÔLE INITIAL d'Émeline, rongée par la situation actuelle...

Nous souhaitons aujourd'hui que les choses CHANGENT en France, en commençant par une jurisprudence, lors de l'APPEL lancé prochainement, pour tous les enfants qui ne peuvent pas bénéficier de la loi à cause du refus de la mère biologique en cas de PMA fait à l'étranger. 

En espérant que vous serez nombreux à vouloir soutenir la cause d'Emeline mais aussi de toutes les mères sociales subissant ce contexte.

Un GRAND MERCI à vous....

 

Soutenir maintenant
Signatures : 535Prochain objectif : 1 000
Soutenir maintenant