Activités Sociales des IEG en DANGER !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


La CGT Energies 77 dénonce les propositions émises par les employeurs lors de la Commission Paritaire de Branche (CPB) du 14 mars 2018 concernant les négociations sur les moyens bénévoles. Les intentions présentées par les employeurs sans tenir compte des propositions des OS, ne permettent pas d’assurer le bon fonctionnement des activités sociales de notre CMCAS 77.

Pour notre CMCAS :

  • Nous refusons de passer de 14 correspondantes Slvie à 4, en Seine et Marne, avec cette baisse imposée par les employeurs. 
  • Nous refusons que nos commissions (Aides Santé Solidarité, Pensionnés, Jeunesse, Arts et Loisirs, Jeunes Agents et Sports) passent de 12 jours à 2,5 jours par an de détachement pour les faire vivre.

  • Nous refusons que nos inactifs soient mis à l’écart des Activités Sociales par la suppression des Slvie et des commissions.

  • Nous refusons que notre salaire différé soit utilisé pour alimenter la caisse des actionnaires au détriment des bénéficiaires.

  • Nous refusons clairement de ne plus avoir la main sur nos choix et notre avenir au sein de nos Activités Sociales.

Nous demandons les moyens dits « bénévoles » indispensables dans la construction des Activités Sociales, PAR et POUR les bénéficiaires.

C’est tout notre modèle UNIQUE de gestion de nos activités sociales présent depuis 70 ans qui risque de disparaître



CGT Energies 77 compte sur vous aujourd'hui

CGT Energies 77 a besoin de votre aide pour sa pétition “Activités Sociales des IEG en DANGER !”. Rejoignez CGT Energies 77 et 657 signataires.