C'est le moment de faire plier Macron

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


Nous sommes un géant effrayé par l'idée de sa propre force. Pourtant, maintenant...


                          C'est le moment de faire plier Macron !


Comment ? ---> Comment ne pas voir la gravité de la ☢️ crise politique qui paralyse déjà le régime? Les Gilets Jaunes tiennent les samedis. Macron va échouer à faire ratifier le CETA. Il ne tient qu'à nous de le faire reculer sur la privatisation de la société Aéroport de Paris en obtenant un référendum qu'il perdra...
Et que dire de la ☢️ crise sociale ? Les mouvements se multiplient partout. Le fer est chaud !
Qui pourrait enfin nier ☢️ l'urgence climatique et la nécessité du début immédiat de la transition écologique ?

�Alors pourquoi ne pas proposer partout, d'ici la fin 2019, des grèves et des manifestations, tous les lundis par exemple, pour exiger le retrait de toutes les réformes dont nous ne voulons pas et l'application des mesures justes dont nous avons besoin?

Combien de temps tiendrait le régime avec des manifestations tous les lundis pour demander... �Le retrait de toutes les réformes libérales, �la retraite à 60 ans à taux plein pour tous, �l'augmentation des pensions, des salaires et des minima sociaux, �l'abandon de la réforme des lycées, �les études pour tous après le bac, �la transition énergétique immédiate, �une sanctuarisation des services publics etc ? Préparons-nous et mettons, d'ici là fin de l'année, tout le monde dans la rue, tous les lundis pendant un mois ou plus...

�Et qu'on ne dise pas que tout cela est impossible parce qu' il faudrait quitter l'Union Européenne ou que les syndicats ne veulent pas d'une grève générale ,ou qu'un accès de populisme nous condamnerait au retour du fascisme. Tout cela est faux!�
�Localement dans chaque branche, chaque entreprise, chaque union départementale, les préavis de grève et les déclarations de manifestation peuvent être déposés.
�Cela ouvrirait une crise politique majeure, c'est vrai, mais si les partis qui portent ces mesures dans leurs programmes s'alliaient en une sorte de Fédération, ils arriveraient sans difficulté au pouvoir. �Ce serait alors à tout le pays de négocier avec les autres états. Le peuple serait consulté. Les bonnes décisions seraient prises.

⚠️Rien ne serait impossible pour un gouvernement porté par son peuple. Alors qu'avec Macron aujourd'hui, plus rien n'est possible car il ne gouverne pas avec mais contre le peuple.⚠️
Nous sommes un géant inconscient de sa puissance. Réveillons-nous et reprenons notre destin en main. Nous pouvons le faire. Nous l'avons déjà fait... Nous le disons ensemble encore aujourd'hui...

                                 C'est le moment de faire plier Macron

***********************************************************************************************

 ---Les 5 Lundis--- Analyse politique et petite chronique sociale du pays en 17 messages de 280 caractères (tweet)... Temps de lecture 5mn.

                                                   
1/17  Et le régime tomba fin 2019 en #5Lundis de grèves massives dans tout le pays. Législatives et municipales furent remportées par une Fédération qui fit son programme des revendications principales. Transition énergétique, sanctuarisation des services publics, abandon des réformes.

                                                              
2/17  Dés septembre le pays avait semblé mûr pour les #5Lundis. La popularité du '' Poudré'' , mal élu, rescapé des européennes, affaibli par les #GIletsJaunes, avait fondu au rythme des glaces polaires, cet été-là. Et #Castaner qui ne tenait déjà plus à l'intérieur que par un fil...

                                                              
3/17  Les tensions sociales annonçant les #5Lundis s'aggravèrent durant l'été. #StylosRouges dans l'éducation, #grèves dures des femmes de ménage, de postiers, des #pompiers, aux #urgences... La tragique vague de suicides à la campagne avait atteint les forces de l'ordre dans l'année !

                                                              
4/17 Au moment où la stratégie des #5Lundis se dessina, la crise politique était déjà là. Macron ayant pour projet de désengager l'état partout, s'était mis tant de parlementaires à dos qu'il lui fût impossible, malgré sa majorité à l'Assemblée Nationale, de faire ratifier le #CETA !

                                                               
5/17 Pire, une alliance parlementaire de circonstance avait permis le lancement d'une procédure de Référendum d'Initiative Partagée sur la privatisation actée d'#ADP. Son aboutissement promettrait au ''Méprisant'' un revers politique majeur, en cas de survie à l'épreuve des #5Lundis !

                                                                
6/17 L'année des #5Lundis vit enfin l'essor des manifestations pour le climat. L' Education Nationale proposa la tenue de débats en classe, sur le sujet, pour raisonner les élèves inspirés par la mode d'une grève des cours, chaque vendredi, venue de l'étranger ! #schoolstrike4climate

                                                                
7/17 Telle stratégie de débrayages d'un jour, répétés (#5Lundis), adossés aux week-ends, a sans doute infusé, dès la rentrée scolaire, dans un monde enseignant très remonté après l'échec de la #GrèveDuBac2019 contre les réformes du lycée et stimulé par l'irruption des #StylosRouges !

                                                                
8/17 Comme chaque année, les réseaux sociaux, tel Twitter, oú l'on sait les enseignants nombreux, bruissaient d'appels à un grand mouvement social de rentrée contre la politique du gouvernement. Ce dernier avait beaucoup avancé, avant les #5Lundis et entrait dans le dur des réformes.

                                                              
9/17 La réforme de la #fonctionpublique avait été votée en juillet. C'était l'Année de la nouvelle réforme du lycée. Celle des #Retraites arrivait. L'état venait de pousser brutalité et défiance jusqu'à lancer la militarisation de l'Espace avec un budget de 4300000000 €. #5Lundis !

                                                             
10/17 Or, en septembre on célébra la 1ère #RentréeJaune, avec l' #Acte43. L'opinion publique hostile au #Ceta, préparait la lutte contre un accord avec le #Mercosur . L'idée d'un #29mai sur ces questions affleurait, comme celle de mobiliser #5Lundis , ou davantage, en sus des samedis.

                                                             
11/17 On a parlé de compréhension collective et soudaine du potentiel de la situation. Mais surtout, les discussions entamées partout, les jours suivants, atteignirent le niveau politique requis... Pour que s'engage enfin sous la forme des #5Lundis une sorte de #convergencedesluttes


                                                             
12/17 L' espoir naissant des #5Lundis était pondéré par la crainte qu'un séisme social ne fragilise trop les institutions. Au point d'encourager un régime autoritaire? Les situations en Italie et au Brésil inquiétaient. La gestion sécuritaire des manifestations de #GiletsJaunes aussi !

                                                             
13/17 L'intelligence collective permit d' écarter ce danger. L'élaboration du projet #5Lundis fut portée par des comités, un temps informels, maillant tout le territoire, où se retrouvèrent les participants, engagés ou pas dans les mouvements politiques, syndicaux, associatifs du pays.

                                                             
14/17 La parole circula entre habitués des #rondpoints, anciens de #Nuitdebout, des collectifs contre le #Tafta, vétérans de ceux du #29mai... Il fallait établir les revendications, formuler des propositions, aborder les perspectives des #5Lundis. Partout, les jeunes s'impliquèrent...


                                                             
15/17 La jeunesse, assidue et concernée, mit en avant, partout, trois revendications. Abandon des réformes du lycée, études pour tous après le bac et #transitionénergétique immédiate. Sa présence massive dans le mouvement, dés le premier des #5Lundis fut l'une des clefs de la réussite.


                                                             
16/17 Il y eut consensus sur d'autres revendications des #5Lundis, pour sauver du capitalisme le modèle social. Le retrait de toutes les réformes fut donc exigé. Avec l'augmentation des salaires, pensions et minima sociaux, la #retraite à 60 ans pour tous et enfin la semaine de #32h !


                                                            
17/17 #5Lundis de #grèves ont amené la #dissolution. La #FédérationPopulaire issue des urnes, ancien projet unitaire anticapitaliste, écologique de #transformationsociale rend aujourd'hui la #Constituante possible grâce au maintien des lundis de manif en soutien à la #6ièmeRépublique.