A NOS "DROITS CULTURELS*" !

0 a signé. Prochain objectif : 200 !

Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

Nous avions cru à la réouverture des lieux culturels au 15 décembre 2020 mais les déclarations gouvernementales nous ont finalement contraint de suspendre nos activités (fermeture au public des salles de spectacle, des cinémas, des musées…) jusqu’à nouvel ordre.

Janvier 2021, une adaptation de reprise des activités liée à notre contexte territorial semblait possible : pas de rassemblements « géants », pas de transports en commun, la possibilité d’organiser des activités de proximité sur de nombreuses petites communes sans réunions de masse. Mais, aujourd’hui, la fermeture reste généralisée, sans nuances. Pourquoi autoriser les lieux de culte, les médiathèques, les bibliothèques à ouvrir au public mais l’interdire aux salles de spectacles, aux théâtres, aux musées et aux salles de cinéma, tous aussi disposés à mettre en place un protocole sanitaire ?

Plus d’un an après les premiers arrêts de nos activités, nous réaffirmons qu’il est nécessaire et vital de sauver bien plus que le secteur de la culture : une certaine idée de ce qu’est et de ce qui fait une société humaine. « Prendre part à la vie culturelle » est un droit humain fondamental, essentiel pour la liberté et la dignité des personnes.

Nous appelons alors les acteur.trice.s culturel.le.s, les structures, les artistes, les habitant.e.s et les élu.e.s du Gers à demander une reprise adaptée, à faire confiance à la responsabilité des acteur.trice.s culturel.lle.s et des citoyen.ne.s, et à signifier leur présence du 1er au 5 avril, dans tout le Département ! COVID ne doit pas rimer avec désertification culturelle, le renoncement culturel a trop duré.

Levons-nous, le printemps est là. Nous affirmons la décentralisation, et riches de trésors associatifs et artistiques, faisons de ce début du mois d’avril une éclosion de culture ! En pleine rue, en plein champs, sur des pas de porte, dans des commerces, des lieux de culte, de terrains de sports, dans l’espace public, musique, danse, théâtre, cirque, expositions…, soyons éphémères mais vivant.e.s.

La Culture vit, elle n'a pas disparu, dévoilons-la autrement.

Du 1er au 5 avril 2021, proposons tou.te.s et chacun.e, où que nous soyons et à notre mesure, un « événement » culturel, avec notre conviction intime qu'il est temps de retrouver nos droits à la culture…

 

*La Déclaration de Fribourg décline ainsi les droits culturels :

• La liberté de choisir ses références culturelles, d’établir des priorités et de les changer,

• La liberté d’exercer des activités culturelles, sous réserve du respect des droits d’autrui,

• Le droit de connaître les patrimoines,

• Le droit de se référer ou de ne pas se référer à une communauté culturelle,

• Le droit d’accéder et de participer à la vie culturelle, à commencer par la langue,

• Le droit à l’éducation,

• Le droit à une information adéquate,

• Le droit de participer à la vie culturelle et à ses politiques.

Source : Déclaration de Fribourg, 2007.