Accueillir en France la famille de Qader Daoudzai, ancien interprète de l'armée française

0 a signé. Allez jusqu'à 75 000 !


Nous demandons à Monsieur le Premier ministre que la France acceuille immédiatement la femme et les trois enfants de Qader Daoudzai.

En effet Qader Daoudzai, ancien interprète de l'armée française dans la Kapisa enAfghanistan, a été tué dans une attaque suicide le 20 octobre, dans un bureau de vote à Kaboul. La victime s'apprêtait à demander un visa pour la France, après un premier refus en 2015.

Qader était menacé par les talibans pour avoir travaillé pour l'armée française. Il ne pouvait plus retourner dans son village et ni sortir de Kaboul. Le frère de la victime Attal Daoudzai affirme que son frère savait qu’il allait mourir et qu'il laisserait ses enfants à sa femme. "Il disait toujours : 'Si je ne vais pas en France, je vais mourir dans une attaque ou quelqu'un me tuera.''

En 2015, il avait fait état de ces menaces dans sa demande de visa pour la France qui lui avait été refusée, comme pour 151 autres personnes faisant partie des personnels civils de recrutement local.

Avant sa mort en quelques jours, Qader préparait son dossier pour une nouvelle demande de visa dans le cadre de la procédure dite de "relocalisation" récemment ouverte. Aujourd’hui ses enfants de 2, 3 et 4 ans sont désormais orphelins et se trouvent dans un pays en guerre.

Pour ces raisons soulignées au-dessus, et en notre qualité de parlementaires, maires, chercheurs et citoyens engagés nous demandons que la France accueille immédiatement la femme et les trois enfants de Qader Daoudzai ainsi que les familles de tous nos autres auxiliaires en danger de mort pour avoir servi la France.
 



Nathalie compte sur vous aujourd'hui

Nathalie GOULET a besoin de votre aide pour sa pétition “Accueillir en France la famille de Qader Daoudzai, ancien interprète de l'armée française”. Rejoignez Nathalie et 67 838 signataires.