Abus Sexuels : l'Église catholique doit prendre ses responsabilités

Abus Sexuels : l'Église catholique doit prendre ses responsabilités

0 a signé. Prochain objectif : 35 000 !
Quand elle atteindra 35 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur Change.org !

collectif d'associations et de victimes contributrices aux travaux de la CIASE a lancé cette pétition adressée à Evêques et à

EN - DE - IT  - ES

Nous sommes un collectif de victimes ayant contribué aux travaux de la Commission Indépendante sur les Abus Sexuels dans l'Eglise (CIASE).

Cette commission a permis d'établir la réalité des faits de violences sexuelles dans l'Eglise. Les victimes ont un droit à réparation du préjudice subi; les responsables ecclésiaux doivent mettre leurs actes en cohérence avec le discours qu’ils prétendent tenir 

Le travail réalisé par la CIASE a permis d'établir avec certitude, précision et rigueur la réalité des faits des violences sexuelles de la part de clercs sur le territoire français. Les associations de victimes saluent ce travail immense et remercient sincèrement la CIASE de l'avoir mené à son terme.

Ces crimes, qui ont touché des mineurs et des majeurs, ne pourront désormais plus être ni contestés ni minimisés. Qualifiés par la CIASE elle-même "d'oeuvre de mort", ces actes de violence et leurs dissimulations ne peuvent plus être exclusivement attribués à des dérives personnelles, mais à une dérive inhérente à l’institution ecclésiale. Ces révélations obligent l’Église à prendre des décisions drastiques et mettre en œuvre des réformes structurelles, qui doivent être portées par les évêques et tous les responsables ecclésiaux jusqu’au plus haut niveau.

Les victimes comme les auteurs de ces violences sont d'abord des citoyens français pour qui les principes d'égalité et de justice ne peuvent rester de vains mots. Toutefois quand bien même les voies judiciaires sont prescrites et les auteurs décédés, l'institution ecclésiale ne peut se soustraire pour ce motif à son obligation, fut elle morale, de réparation envers toutes les victimes, à la réelle mesure des préjudices subis.

Les victimes du monde entier attendent que les responsables ecclésiaux apportent publiquement la preuve et la garantie qu'ils prennent effectivement les moyens d'atteindre concrètement et complètement l'objectif qu'ils disent vouloir poursuivre : faire cesser les abus des clercs, et que l’Église soit une maison sûre. Nous attendons que les évêques et responsables religieux de tous niveaux respectent et appliquent chacune des préconisations de la CIASE, commission d’enquête qu’ils ont eux-mêmes suscitée. L'humanité toute entière sera désormais témoin de leurs actions en ce sens. Le temps n'est plus aux paroles qui n'engagent que ceux qui les écoutent et qui dispenseraient l'Eglise et ses représentants de les traduire en actes !

Ainsi, nous appelons toutes les victimes et toutes les personnes qui se sentent concernées, où qu'elles se trouvent, à s'unir avec force et détermination pour faire avancer l’Église, faire cesser la tentation d’enfouissement des crimes de ses membres, faire en sorte que ses dirigeants prennent leurs responsabilités à tous les niveaux et sans délai.

Signé : groupe de victimes, d’associations et de collectifs en France, contributeurs aux travaux de la CIASE : association Comme une Mère Aimante, Collectif des victimes Aumônerie du lycée d'Enghien, association Parler et Revivre, Laurence Poujade et l'association Sentinelle, Michèle-France Pesneau, François Devaux, Yolande du Fayet de la Tour

 

0 a signé. Prochain objectif : 35 000 !
Quand elle atteindra 35 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur Change.org !