L'Union Européenne doit protéger les Russes qui fuient les répressions et la mobilisation!

L'Union Européenne doit protéger les Russes qui fuient les répressions et la mobilisation!

0 a signé. Prochain objectif : 150 000 !
Quand elle atteindra 150 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur Change.org !
Nikolay KOBLYAKOV a lancé cette pétition adressée à Josep Borrell Fontelles (Haut représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité)

English Versione italiana Versión en español Lietuviška versija Eesti Deutsche

Pour l’accueil des Russes qui disent "Non" à la guerre criminelle de Poutine!

(L'Union Européenne doit protéger les Russes qui fuient les répressions et la mobilisation criminelle de Poutine )

  • Josep Borrell Fontelles, Haut représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.

L’annonce de la mobilisation partielle des réservistes faite par Vladimir Poutine est un signal clair adressé à la communauté internationale de sa volonté de poursuivre sa guerre sanguinaire et criminelle  qui a des conséquences tragiques pour l’Ukraine et de plus en plus négatives pour le monde entier.

En agressant l’Ukraine, un pays démocratique et indépendant, Poutine a agressé toute l’Europe et tous ceux qui défendent la démocratie.

Pourtant, beaucoup de Russes ne sont pas prêts à mourir pour une cause qu’ils n’ont jamais soutenue et pour une guerre qu’ils n’ont jamais voulue. Des Russes manifestent et bravent les répressions en Russie pour exprimer leur désaccord avec la guerre meurtrière de Poutine depuis le 24 février. Aujourd’hui, ils sont à nouveau nombreux dans les rues des villes russes pour dire NON à la guerre et NON à la mobilisation. Depuis le 24 février 2022, plus de 17000 arrestations de manifestants anti guerre ont eu lieu en Russie (source : OVD Info).

Nous soutenons ces mouvements  en Russie et les citoyens russes qui  manifestent en ce moment en Russie contre l’engrenage sanguinaire du Kremlin. Ces Russes n’ont plus que le choix entre être envoyés à la mort sous la menace ou la prison. En ce moment même, ils sont arrêtés suite à la participation à de nombreuses manifestations contre la guerre et la mobilisation et sont envoyés pour combattre contre l’Ukraine.

Une loi, prise à la hâte hier, menace les militaires de poursuites pénales allant jusqu’à 15 ans de prison pour toute tentative de désertion ou d’insoumission à des ordres. La reddition volontaire à l'armée ukrainienne sera passible de 10 ans de prison.  

La mobilisation dite « partielle » est un geste criminel et désespéré de Poutine ! 

Le refus de certains citoyens russes de combattre en Ukraine pourrait affaiblir le Kremlin et accélérer sa défaite en Ukraine et donc approcher la fin de la guerre.

Nous, l’association Russie-Libertés demandons, sur tout le territoire de l’Union Européenne de :  

  1. Permettre l'accueil des citoyens russes s’opposant à la guerre en Ukraine et ne voulant pas combattre contre les Ukrainiens
  2. Créer un statut juridique spécial de protection pour les citoyens russes fuyant le pays suite à leur opposition publique à la guerre menée par l’armée russe en Ukraine
  3. Mettre en place une aide, y compris financière et juridique, pour l’accueil de tels citoyens russes sur le territoire de l’Union européenne 

L’association “Russie-Libertés”, fondée à Paris en 2012, a pour principal objectif la défense des droits humains et le soutien au développement d’une démocratie en Russie. Nous sommes un groupe de citoyens engagés, indépendant de tout parti politique ou de toute autre influence partisane. En France, nous portons la voix et les revendications des représentants de la société civile russe, opprimés par le pouvoir du Kremlin. 

Russie-Libertés se bat fermement, aux côtés des organisations ukrainiennes en France, contre la guerre en Ukraine depuis son début en 2014. Nous participons régulièrement aux manifestations contre la guerre en Ukraine et nous faisons partie du mouvement international Russians Against War. Nous sommes membres du Comité Russie Europe, avec les Nouveaux Dissidents, Desk Russie, la Communauté des Bélarusses à Paris et l’Initiative des Citoyens pour l’Europe (ICE).

​​Non à la guerre criminelle de Poutine et non à la mobilisation criminelle !

0 a signé. Prochain objectif : 150 000 !
Quand elle atteindra 150 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur Change.org !