AAH : Macron a trahi les Handicapés

0 have signed. Let’s get to 1,000!


 

Monsieur le Président Macron, qu'avez-vous contre les personnes atteintes d'un handicap qui vivent en couple ?

===========================================

Comme vous le savez tous, sous François Hollande a été instauré "Le mariage pour tous". Mais savez-vous que sous le Président Macron nous aurons droit au " Mariage pour tous, sauf pour les personnes handicapées " ?

===========================================

Je tiens à préciser que je suis une citoyenne Française souffrant d'un handicap, je n'ai jamais appartenu et je n'appartiens à aucun parti politique, à aucun syndicat ou autre organisation.

Je viens de prendre connaissance d'une mesure scandaleuse touchant les personnes handicapées vivant en couple que le Gouvernement Philippe a décidé de mettre en application, c'est pourquoi, je vous demande à tous de soutenir cette pétition, de la diffuser et de la partager le plus possible.

**************************************************************************

            Handicapés et Gilets-Jaunes, Même combat !!!!!!!

Les personnes handicapées ne doivent pas être les oubliées du mouvement Gilets-Jaunes, c'est pourquoi j'appelle les Gilets-Jaunes qui s'expriment dans les médias à relayer l'injustice que je décris dans cette pétition.

Il faut que tout le monde connaisse la vérité au sujet de l'AAH pour les couples :

Une personne handicapée atteinte d'un handicap lourd l'empêchant de pouvoir travailler se voit privée de l’intégralité du montant de son AAH dès lors que le conjoint perçoit 2250€ par mois !

Des milliers de handicapés renoncent de ce fait à leurs vies de couple ou subissent cette situation en acceptant d'être à la charge de leur conjoint.

**************************************************************************

Monsieur le Président Emmanuel Macron,

 Durant votre campagne électorale, vous aviez promis d'augmenter l'AAH de 100€ par mois. Malheureusement, votre gouvernement actuel a décidé, sans aucun discernement, de trahir votre parole et par la même occasion vous trahissez les électeurs ayant mis le bulletin portant votre nom dans les urnes.

C'est la douche froide pour les foyers dont l'un des conjoints est atteint d'un handicap. Le gouvernement actuel a décidé de baisser dans des proportions incroyables le montant de l'AAH pour les personnes handicapées vivant en couple. Cette mesure rentrera en application dès l'année 2019.

Ceci, Monsieur le Président Macron, est inacceptable, inadmissible, indigne, scandaleux et révoltant.

Un peu plus bas, je vais vous prouver par l'exemple, en décrivant la situation de David qui exerce le métier de Carreleur qui vit avec Christine atteinte d'un handicap lourd l’empêchant de pouvoir travailler. Par cet exemple, nous verrons que le système actuel de calcul de l'AAH pour les couples était déjà injuste, c'est pourquoi, je vous demande Monsieur le Président de nous expliquer pourquoi votre gouvernement a décidé de durcir encore plus les règles au lieu de les améliorer.

Le 20 septembre 2017, le Premier Ministre Edouard Philippe, durant le Comité Interministériel du Handicap qu'il a tenu, avait annoncé qu'il allait mettre en œuvre une mesure désastreuse à l'encontre des personnes en situation de handicap.

Pour ce faire, il a décidé de créer deux catégories de personnes handicapées, une première catégorie constituée de handicapés célibataires et une seconde constituée des handicapés vivant en couple.

Les personnes handicapées célibataires verront leurs AAH augmenter.

En revanche, il a annoncé qu'une nouvelle règle de calcul du montant de l'AAH pour les personnes handicapées vivant en couple sera mise en application dès 2019, puis sera durcie à compter de l'année 2020. Cette nouvelle règle est évidemment défavorable comparée à l'ancienne, ce qui a pour conséquence de faire perdre du pouvoir d'achat à des dizaines de milliers de foyers dont l'un des conjoints est atteint d'un handicap.

Sur le site du  CIH du 20 septembre 2017, où vous nous expliquez tous ceci, bien évidemment, avec toute la communication qui s'y impose pour ne parler que de l'augmentation concernant les personnes célibataires, mais en occultant l'importante baisse qui touchera des milliers et des milliers de couples.

 Comment voulez-vous que nous ayons confiance en la parole politique ?

Avez-vous pensé aux personnes handicapées, leurs familles et leurs entourages ayant voté pour vous spécialement pour cette promesse faite devant la France entière durant votre campagne électorale ?

 Monsieur le Président, je vous lance ici, au nom des Françaises et Français  souffrant d'un handicap, un appel à la raison.

Il est encore temps d'en sortir par le haut, votre parole est en jeu !! Vous avez promis une augmentation pour toutes les personnes atteintes d'un handicap, vous devez tenir votre parole.

 Les plus grands perdants de votre quinquennat seront à coup sûr les personnes handicapées vivant en couple.

Voici la formule que la Caisse d'Allocation Familiale utilise pour déterminer le montant auquel a droit une personne handicapée vivant en couple :

                   Plafond de Ressources = (montant de l'AAH x 12) x 2

 Voici la nouvelle formule qui est en application depuis novembre 2018 et qui sera utilisée pour l’année 2019 :

                    Plafond de Ressources = (montant de l'AAH x 12) x 1,9

 Et enfin, voici la formule qui sera appliquée à partir de l'année 2020 :

                  Plafond de Ressources = (montant de l'AAH x 12 ) x 1,8

 Vous l’aurez tous compris, ils ont décidé de baisser le coefficient multiplicateur de 2 à 1.9 en 2019, soit une baisse de 5%, puis à 1.8 à partir de 2020, soit une baisse de 10%.

Pour l'année 2019, le montant de l'AAH sera de 860€ par mois :

          En appliquant l'ancienne formule :

                Le plafond de ressources = (860€ x 12) x 2  = 20640 €

         Avec la nouvelle  formule:

               Le plafond de ressources = (860€ x 12) x 1.9 = 19608 €

 Soit une baisse de 1032€ sur la seule année 2019 !!

 La baisse est encore plus significative à compter de l'année 2020, pourtant le montant de l'AAH à taux plein sera porté à 900€ :

       En appliquant l'ancienne formule:

                      Le plafond de ressources = (900€ x 12) x 2  = 21600€

         Avec la nouvelle  formule:

                      Le plafond de ressources = (900€ x 12) x 1.9 = 19440€

 A compter de janvier 2020, la baisse va se chiffrer à 2160€ par an.

Maintenant, vous l'aurez tous compris, les personnes handicapées seront certainement les plus grands perdants de ce quinquennat.

            Monsieur le Président Macron, plusieurs associations ont exprimé leur consternation et leur inquiétude quant aux conséquences négatives qu'aura cette mesure, mais votre gouvernement a quand même décidé de la mettre en application dès janvier 2019.

Quel est l'objectif de cette politique ?

Est-ce de contraindre les personnes souffrant d'un handicap à renoncer à leur vie de couple ?

Est-ce de contraindre les personnes souffrant d'un handicap à devenir dépendantes financièrement de leur conjoint ou conjointe ?

Est-ce de précariser encore plus les personnes handicapées ?

Est-ce tout simplement de contraindre les personnes handicapées à vivre leurs relations dans la clandestinité ?

 Je vous avoue Monsieur le Président que je ne comprends pas comment une telle mesure a pu être imaginée puis mise en application sans que vous n'ayez une seconde repensé à la promesse que vous avez faite durant votre campagne électorale.

Sur le site handicap.gouv.fr, votre gouvernement ne fait jamais mention de la baisse du plafond de ressources pour les couples, tout le monde aura compris la raison de cette omission.

Comme nous ne sommes jamais au bout de nos peines, toujours sur le site handicap.gouv.fr, j'ai fait une petite découverte :

Le plafond des ressources de l'année 2019 a encore baissé par rapport aux précédentes annonces du Premier Ministre Edouard Philippe. Vous me direz, nous ne sommes plus à un mensonge près :

Selon la formule que j'ai présenté un peu plus haut, à compter de novembre 2018 et en appliquant la super nouvelle mesure :

                       Le plafond de ressources = (860€ x 12 ) x 1.9 = 19608€.

Et ben non, le plafond inscrit sur le site handicap.gouv.fr est de 19504.8€ pour un couple. J'en ai donc déduit la nouvelle formule qu'utilisera la CAF à compter de 2019 :

                  Le plafond de ressources = (860€ x 12) x 1.89 = 19504.80 €.

C'est anecdotique, mais le coefficient multiplicateur a été abaissé à 1.89 au lieu de 1.9. Certainement que vous avez encore décidé de cette nouvelle baisse en vous disant qu'une baisse de 0.1 n'a pas provoqué de révolte et qu'une nouvelle baisse de 0.01 n'en aura pas.

 Monsieur le Président, je trouve tout ceci pitoyable ! Et je pense que l'écrasante majorité des lecteurs de cette pétition pensera la même chose que moi.

 Maintenant, je vais vous démontrer un des effets les plus pervers de l'application de cette mesure sur les couples dont l'un(e) des deux conjoint travaille et l'autre conjoint(e) est atteint d'un handicap l'empêchant de pouvoir travailler :

Prenons l'exemple de Christine qui vit en couple avec David :

  • Christine est atteinte d'un handicap, elle pourrait percevoir une AAH à taux plein;
  • David quant à lui est Carreleur en CDI, il percevait en 2016 un salaire de 1766€ net.

En décembre 2017, la CAF a envoyé un courrier à Christine l'informant qu'elle percevra une AAH d'un montant de 350€.

Explications :

    1)  La CAF prend en compte l'ensemble des revenus de Christine et David :

           Il n'y a que David qui travaille : 1766€ x 12 = 21192€

     2)  Puis, la CAF applique un premier abattement de 10% à ce montant correspondant au même abattement fiscal forfaitaire de 10% pour frais professionnels :

            10% de 21192€ = 2119,2€, on soustrait donc cette somme des 21192€, nous arrivons à 19072.8€.

     3)  Enfin, la CAF applique un second abattement de 20% cette fois-ci au dernier montant :

           20% de 19072.8 € = 3814,56 €, on soustrait cette somme : 19072.8€ - 3814,56€ = 15258.24€

Et voilà, c'est ce dernier montant que la CAF prend et le compare au fameux plafond de ressources.

Pour rappel, en janvier 2018, le montant de l'AAH était de 810.89€ :

  Plafond de ressources 2018 = (810.89€ x 12) x 2 = 19461.36€

  Montant de l'AAH = plafond de ressources - ressources après abattements

Christine aura droit en 2018 à :

              Montant de l'AAH  =   19461.36€  - 15258.24€  = 4203.12€.

              Ce qui nous donne 350.26€ par mois d'AAH pour Christine.

 Maintenant, regardons quel montant de l'AAH va percevoir Christine à compter de janvier 2019 :

Vous l'aurez compris, la CAF prend en compte les ressources de 2016 pour calculer le montant de l'AAH de Christine en 2018, pour l'année 2019, la CAF va prendre donc en considération les revenus de l'année 2017 (année - 2):

David est un super Carreleur, il a été promu en 2017, son employeur a porté son salaire depuis janvier 2017 à 1960€ net, il a donc augmenté de 194€ par mois.

Ce dernier chiffre est important, normalement, David et Christine devrait au minimum avoir gagné 194€ par mois correspondant à l'augmentation de salaire de David.

Ben non, la raison est la nouvelle règle de calcul de l'AAH.

 Voici comment procèdera la CAF pour l'année 2019 :

           Revenu annuel de Christine et David : 1960€ x 12 = 23520€.

           Après les deux abattements de 10% et 20% que nous obtenons ainsi :

                    (23520€ x 0.9) x 0.8 = 16934.4 €

             Le plafond de ressources de 2019 est de 19504.8€ auquel on soustrait les revenus 2016 après abattements de Christine et David:

              19504.8€ - 16934.4€ = 2570.4€ par an.

Ainsi, en 2019 Christine aura donc droit à une AAH d'un montant mensuel de 214.2€

 Pendant que le salaire de David a augmenté de 194€, l'AAH de Christine va baisser de 126€.

 Ce sera pire à compter de 2020 !!!

David, super Carreleur qu'il est, son patron a encore augmenté son salaire en 2018 pour le porter à 2100€, ainsi, un pouvoir d'achat normalement majoré de 140€ par mois.

Évidemment que non, avec la nouvelle règle de calcul, en 2020, ce sera encore pire que pour 2019, l'AAH de Christine va encore baisser !!

 Voici comment procèdera la CAF pour l'année 2020 :

             Revenu annuel de Christine et David : 2100€ x 12 = 25200€.

            Après les deux abattements de 10% et 20% que nous obtenons ainsi :

                     (25200€ x 0.9) x 0.8 = 18144 €

           Le plafond de ressources en 2020 sera de 19440€ auquel on soustrait les revenus après abattements de Christine et David:

                   19440€ -  18144€ = 1296€ par an.

En 2020, Christine percevra une AAH d'un montant mensuel de 108€.

 Conclusion : Le salaire de David est passé de 1766 € en 2016 à 2100 € en 2019, soit une augmentation de salaire de 334 €.

Pendant ce temps, ou devrais-je dire « en même temps » expression chère à notre Président Macron, l’AHH de Christine s’est vue fondre comme peau de chagrin en passant de 350 € en 2018 à 214 € en 2019, puis pour atteindre le fond en 2020 à 108 € par mois, soit une baisse de 242 € par mois.

 En 2018 :

           Salaire de David de  1960€  + AAH de Christine de 350€ = 2310 € net 

En 2019 :

          Salaire de David de  2100€  + AAH de Christine de 214€ = 2314 € net

 Pour l'année 2020, comme on ne peut pas savoir à combien va s'élever le salaire de David, je vais me baser sur une augmentation de 4% de son salaire, ce qui est raisonnable, soit 2184€ net par mois :

         Salaire de David de  2184€  + AAH de Christine de 108€ = 2292 € net

 C'est à partir de 2020 que la baisse de pouvoir d'achat des familles semblables à David et Christine se fera le plus ressentir.

Dès lors qu'une personne handicapée vit en couple avec un conjoint qui gagne 2250€ net ( 27000€ par an ) ou plus, se verra privée d'AAH.

 Monsieur le Président Macron, vous avez promis d'augmenter l'AAH pour les personnes handicapées, mais pas seulement, vous vous êtes engagés à augmenter le pouvoir d'achat des gens qui travaillent.

Ces deux promesses ne seront assurément pas tenues si vous ne revenez pas sur cette décision.

 Cette mesure n'a pu être prise que par des personnes qui ne comprennent rien au handicap et qui ne connaissent pas les difficultés auxquelles font face ces mêmes personnes ainsi que leurs familles. Nos amis et voisins Belges nous font la leçon en ayant instauré un droit à l'AAH pour les personnes vivant en couple sans tenir compte du revenu de leur conjoint.

Nul besoin d'expliquer que les personnes atteintes d'un handicap ont des difficultés à se mettre en couple pour des raisons évidentes, il n'y a pas besoin d'y ajouter une sanction financière.

La baisse du montant de l'AAH pour les personnes handicapées vivant en couple sonne comme un appel à l'isolement de toutes ces personnes.

 Monsieur le Président Macron, les règles actuellement utilisées pour déterminer le droit à l'AAH lorsqu'on vit en couple sont déjà très injustes, au lieu de les améliorer, vous avez choisi de les durcir.

 Je conclue en vous parlant d'un autre scandale, un simulateur permettant d'estimer son droit à l'AAH.

 En 2014, sous le quinquennat de François Hollande, a été décidé de mettre en place un simulateur permettant d'estimer le montant de l'AAH.

Quatre  années plus tard, ce fameux simulateur n'est toujours pas fonctionnel !!! C'est proprement scandaleux.

J'invite tout le monde à aller vérifier sur le site https://mes-aides.gouv.fr Toutes les autres prestations peuvent être estimées, hormis l'AAH, comme par hasard.

Il faut que tout le monde sache que cette lenteur n'est pas le fruit du hasard, bien au contraire.

Pourquoi je me permets de dire ceci ?

Sachez que dans toutes les CAF de France, on refuse de donner une estimation de l'AAH aux personnes handicapées qui veulent savoir combien elles vont percevoir l'année suivante.

Une estimation n'engage en rien puisque ce n'est qu'une estimation et bien que les techniciens disposent bien de toutes les informations leurs permettant de procéder à cette estimation, allez savoir pourquoi on répond par la négative aux handicapés.

 

Je tiens à vous remercier pour votre intérêt et surtout pour votre soutien afin que toutes ces injustices cessent.