L’appel au développement du Septentrion

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


Excellence Monsieur le Président de la République,

A la suite de votre brillante réélection à la magistrature suprême de notre cher et beau pays le Cameroun, nous saisissons cette occasion pour vous exprimer notre joie et vous réaffirmer une fois de plus notre engagement et dévouement à soutenir votre projet de paix, de vivre ensemble et du développement de notre pays.

Votre ambitieux programme de campagne qui se résumait en dix engagements qui guideront votre action au cours des sept prochaines années, a su convaincre et susciter une adhésion massive des populations du Septentrion qui, une fois de plus ont honorés leurs engagements et fidélités dans la  continuité du soutien indéfectible qu’ils vous ont toujours accordés.

C’est ainsi que, les filles et fils du Grand Nord dans leur ensemble ont contribués à votre réélection avec un pourcentage de 47,56% de votre électorat dans les trois Régions. Et en y ajoutant ceux qui sont dans le Grand Sud du pays et qui sont fidèles aux mots d’ordre de son élite, on peut dire sans risque d’être démentis que les filles et fils du Septentrion ont contribué à plus de 50% de votre électorat.

 Excellence Monsieur le Président, ce plébiscite est la preuve du renouvellement de cette confiance à votre illustre personne dont les jalons ont été posés depuis le 06 novembre 1982. Votre constante sollicitude à l’endroit de nos Régions, font de vous le seul susceptible d’apporter des solutions adéquates à nos problèmes qui sont primordiaux.

Excellence Monsieur le Président, est-il utile de vous rappeler que, le Septentrion est sinistré, et que toutes ces populations vivent dans la sinistrose  et le découragement. Boko Haram, le grand banditisme dans l’Adamaoua avec pour conséquence des prises d’otage avec exigence de paiement des rançons,  le risque très élevé d’une crise alimentaire dû aux changements climatiques et population déplacé des zones de conflits, ainsi qu’une augmentation galopante du seuil de pauvreté à cause du manque d’emploi et surtout le chômage très élevé des jeunes qui représente plus de 60% la population du Grand Nord ; constituent les causes majeures qui hypothèque dangereusement le devenir de nos populations.

Dès lors, fort du plébiscite dont vous jouissez, et parce que nos population vous ont remis tous les leviers pour notre protection et notre développement, nous ne doutons pas un seul instant de ce que ces Régions qui vous sont si chère, bénéficieront de toutes les orientations et directives que vous donnerez à votre gouvernement. Si tous les problèmes sont pressants, nous nous permettons néanmoins de lister quelques uns dont l’examen nous parer prioritaires afin qu’ils trouvent durant ce mandat, des réponses définitives. Il s’agit :

1.  Dans le domaine des infrastructures routières :

-       La réhabilitation de la route Garoua – N'Gaoundéré ;

-       La réhabilitation de la route Maroua – Mora – Koussérie

-       Le bitumage de la route Maroua – Maga – Pous – Kousserie, afin d’avoir un second accès vers la capitale Tchadienne face aux menaces d’incursion de la secte Boko Haram sur l’axe Maroua-Mora-Kousserie;

-       Le bitumage de la route Founban - Banyo – Tibati  – Tignère - N’Gaoundéré ;

-       Le bitumage de la route Tibati – Ngaoundal – Dir – Meidougou - Route Nationale 1 (Meiganga) ;

-       L’interconnexion de tous les chefs-lieux départementaux sur la Nationale 1 : Poli, Lagdo (avec un contour sur la Bénoué par Adoumri), Touroua, Rey Bouba, Bibemi, Mayo Oulo ;

-       La construction et réhabilitation des voiries urbaines dans les chefs lieux des Régions et Arrondissements, dont en première position, une priorité sur la ville de Maroua. 

2.  Dans le domaine du développement des relations économiques avec le Nigéria :

Le Grand Nord réalise plus 75% de ces activités économiques avec le Nigéria, et qui plus est, et demeure le premier partenaire économique de notre pays. Il est important et stratégique pour nous de créer des routes commerciales bitumées vers le Nigéria au niveau de : Touroua, Demsa, Dourbey et Amchidé.

En plus de cela, le Gouvernement du Nigéria dans sa politique du développement de leur réseau ferroviaire, à prévu de réaliser une ligne Régionale Express de Yola-Adamawa States vers Garoua en 2020. Dès lors nous prions votre Excellence de travailler de commun accord dans la réalisation de ce projet d’envergure qui pourra être mutualisé avec le projet de ligne de chemin de fer N’Gaoundéré – N’djamena.

3. Dans le domaine de l’énergie :

-       La réhabilitation du Barrage de Lagdo, ainsi que les digues de retenues et de régulation des eaux sur la Bénoué;

-       L’augmentation de la puissance énergétique du réseau interconnecté NORD afin de renforcer le réseau existant par la construction de quatre centrales solaires à Garoua, Guider, Maroua, et Kousserie d’une puissance totale de 100 MW minimum ;

-       La finalisation de la construction du barrage de Bini à Warak ;

-       L’électrification des villages de plus de 1000 habitants.

4. Dans le domaine de la santé

-       La finalisation des chantiers des Hôpitaux de Références de Ngaoundéré, Garoua, et Maroua ;

-       La création et construction des Hôpitaux Gynéco-Obstétriques dans les trois chefs lieux des Régions du Grand Nord ;

-       La réhabilitation et le renforcement par des plateaux techniques performants pour les Hôpitaux Régionaux du Grand Nord ;

-       La transformation et le renforcement par des plateaux techniques performants de certains Hôpitaux de District en Hôpital Régional dans des villes de plus de 100 000 habitants : Banyo, Meiganga, Tibati, Kaelé, Kousserie, Mokolo, Mora, Guider, Bibemi, Lagdo, Touboro, Rey Bouba ;

-       La réhabilitation et le renforcement par des plateaux techniques performants de presque tous les Hôpitaux de District de Santé existant dans les trois Régions.

 5.  Dans le domaine d’accès à l’eau potable :

-       La réhabilitation de tous les centres de traitement d’eau potable et des forages dans les Chefs-Lieux des trois Régions, ainsi que dans tous les arrondissements ;

-       La réalisation du projet de construction de 3 000 forages équipés et de six retenues d’eau dans les trois Régions Septentrionales.

6.  Dans le domaine de création d’emploi et du développement industriel :

La SODECOTON, fleuron de l’agro-industrie, avec près de 5 000 employés permanents et saisonniers, sur laquelle repose en grande partie l’économie de la partie septentrionale est l’un des plus gros pourvoyeurs d’emplois. Elle encadre plus de 300 000 producteurs qui nourrissent presque le tiers de la population du Grand Nord.

Il est temps de créer d’autres structures de grande envergure dans le domaine agro-industriel ou réhabiliter des structures existantes, notamment par le renforcement de leur capacité de production pour atteindre le même niveau et objectif que la SODECOTON. A cet effet, nous avons la SEMRY à Yagoua dans l’Extrême-Nord ; et MAISCAM dans l’Adamaoua où l’Etat pourra injecter plus de fonds dans ces sociétés afin d’améliorer leur productivité et faire de ces structures des grandes industries et agropoles qui pourront créer énormément d’emploi direct et indirect, ce qui nous permettra d’atteindre l’autosuffisance alimentaire.

Telles sont entre autres, Excellence Monsieur le Président, les préoccupations des populations du Grand Nord dans ce début du nouveau septennat placé sous le signe du « mandat des grandes opportunités ».

Excellence Monsieur le Président, dans la perspective de la réalisation de ces projets de grande envergure, nous sollicitons que soient confiés aux filles et fils du Grand Nord des Départements Ministériels suivants liés au développement et par ordre de préférence selon les objectifs à atteindre :

1.   Le Ministère des Travaux Publics

2.   Le Ministère de l’Eau et de l’Energie ;

3.   Le Ministère de la Santé Publique

4.   Le Ministère de l’Habitat et du Développement Urbain ;

5.   Le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural ;

6.   Le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative ;

7.   Le Ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire ;

8.   Le Ministère de l’Enseignement Secondaire ;

9.   Le Ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales ;

10.                 Le Ministère du Commerce.

Avec ces Départements Ministériels dont la plupart et les plus importants n’ont jamais été gérés par les élites du Grand Nord, nous vous rassurons de tout mettre en œuvre pour lutter efficacement contre la paupérisation, la sous-scolarisation, et l’acquisition du savoir nécessaire pour que notre jeunesse participe de manière efficace et efficience à la construction de l’émergence de notre nation. Car de part cet engagement, nous vous donnons la garantie de notre bonne foi, de notre sincérité, de notre engouement pour le travail à accomplir, ainsi que de notre fidélité indéfectible pour l’aboutissement dans des meilleures conditions ce nouveau septennat.

Excellence Monsieur le Président, nous sommes convaincus que Garoua aura durant ce mandat, son Comice Agro-pastoral. Et nous vous remercions du choix de cette ville pour l’organisation de la CAN. Car ce choix a permis le développement et le renouvellement des infrastructures dans la ville.

 Excellence Monsieur le Président, nous ne saurions terminer nos doléances sans toutefois vous parler de cette jeunesse dynamique, motivée, travailleur, très dévouée, et disponible qui croit en vous et prêt à relever les défis pour l’atteinte des objectifs de l’émergence de notre pays. Nous n’attendons que votre signe, pour répondre massivement à l’appel.

Vous renouvelant une fois de plus nos vives félicitations, nous vous prions d’agréer, Excellence Monsieur le Président, l’expression de notre déférence, tout en vous souhaitant plein de bonheur, de santé, et de réussite dans cette tache de responsabilité immense à la tête de notre cher et beau pays.

 

Les Populations du Grand Nord



Daoua Youssoufa compte sur vous aujourd'hui

Daoua Youssoufa MOUSTAPHA a besoin de votre aide pour sa pétition “A Son EXCELLENCE Monsieur Paul BIYA, Président de le République du Cameroun: L’appel au développement du Septentrion”. Rejoignez Daoua Youssoufa et 1 026 signataires.