Etablir les lois de la Robotique d'Isaac Asimov afin de réguler le danger immédiat de l'IA

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


AlphaZero, l'intelligence artificielle créée par GoogleDeepMind, vient d'écraser le programme du jeu d'échecs Stockfish8 (champion du monde des ordinateurs,  supérieur au champion du monde humain Magnus Carlsen) après un auto-apprentissage de quatre heures, ayant joué uniquement contre lui-même 44 millions de fois durant ce temps sans aide ou connaissance  extérieures. Nous sommes donc à l'aube d'un monde de domination des robots, qu'en sera t-il si cette IA est utilisée à des fins militaires, ou bien si elle considère, comme HAL dans le film de Stanley Kubrick "2001: a space odyssey" qu'il est nécessaire de tuer des humains afin de mener à bien sa mission?

Isaac Asimov avait prévu cette possibilité dès 1942 dans sa nouvelle "Cercle vicieux" en énonçant les Lois de la Robotique qui sont:


loi Zéro : Un robot ne peut pas porter atteinte à l'humanité, ni, par son inaction, permettre que l'humanité soit exposée au danger ;
première Loi : Un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, restant passif, permettre qu'un être humain soit exposé au danger, sauf contradiction avec la Loi Zéro ;
deuxième Loi : Un robot doit obéir aux ordres que lui donne un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la Première Loi ou la Loi Zéro ;
troisième Loi : Un robot doit protéger son existence tant que cette protection n'entre pas en conflit avec la Première ou la Deuxième Loi ou la Loi Zéro.

Je demande que les Etats-Nations membres se réunissent immédiatement au Conseil de Sécurité de l'ONU afin d'obliger les ingénieurs a intégré ces Lois.

L'étape suivante sera l'obligatoire supranationalisation de toutes ces sociétés privées détentrices d'un savoir scientifique essentiel, type Google ou SpaceX.



Thierry compte sur vous aujourd'hui

Thierry DEMURE DI NICOLA a besoin de votre aide pour sa pétition “A Emmanuel Macron: Etablissons les lois de la Robotique d'Isaac Asimov pour nous protéger des robots”. Rejoignez Thierry et 7 signataires.