Petition update

Appel à manifester le 7 avril 2018 à Saint Girons.

Association COUFLENS-SALAU DEMAIN
Couflens, France

Mar 23, 2018 — Rendez-vous samedi 7 avril à 10h, au parking de la piscine de Saint Girons, avec vos banderoles/panneaux relatifs à :

LA PRESENCE AVEREE D'AMIANTE DANS LA ROCHE DU GISEMENT
LE RACHAT DE VARISCAN PAR APPOLO MINERALS
L'IRRESPECT de REGLEMENTATIONS pourtant applicables à tous
LA VIOLATION DE LA ZONE DE PROTECTION DES GYPAETES

La mobilisation ne faiblit pas :

STOP aux arrangements de Variscan avec la loi et l’administration, NON au permis d'exploration et à l'amiante, OUI à la préservation de la vie dans nos vallées, OUI à la préservation de nos rivières.


POURQUOI SMS APPELLE A MANIFESTER

UNE DEMANDE DE PERMIS DE RECHERCHE TUNGSTENE + OR VIENT D’ETRE DEPOSEE COTE
ESPAGNOL DANS LA CONTINUITE DE SALAU !LA PRESENCE AVEREE DE L’AMIANTE EST ENCORE PASSEE SOUS SILENCE !

La presse indique qu’il n’y a pas d’amiante aujourd’hui dans l’air des galeries : c’était une évidence après 30 ans d’inactivité et 98% d’humidité dans l’air... Pourtant la présence d’amiante (actinolite et trémolite) attestée du temps de l’exploitation, a été confirmée récemment par Géodéris, organisme d’état qui a consulté les archives de l’ancienne mine d’Anglade au service administratif DREAL Occitanie et au BRGM. La presse n’en dit rien !

LE PERM DE COUFLENS ACCORDE PAR LE MINISTERE DE L’ ECONOMIE A VARISCAN MINES ECHOUE A APPOLLO MINERALS QUI S’OFFRE CETTE SOCIETE :

Variscan qui a reçu en 2017 des centaines de milliers d'euros d’argent public en crédit impôt-recherche est aujourd’hui à vendre et le ministère a deux mois pour donner, ou pas, son accord pour la vente à Apollo Minerals dont le principal actionnaire n’est autre que Juniper Capital Partner Limited, société offshore basée aux Iles Vierges Britanniques, célèbre paradis fiscal...

LA MINE «VERTE» SELON VARISCAN = MINES DU SALAT AU DESSUS DES LOIS. QUELQUES EXEMPLES :

Collecte, analyse d'échantillons de roches en surface sans autorisation des propriétaires des terrains alors que les travaux de recherche ne sont pas officiellement commencés; construction d'un mur grillagé sur terrain communal sans autorisation; allers-retours sur route d’accès à la mine malgré la décision duTribunal administratif de maintenir l’arrêté municipal de 1992 interdisant la circulation à moteur; captage d’une source sans autorisation; infraction de non-respect de la zone de protection des Gypaètes le 22 février avec 8 atterrissages et décollages en hélicoptère malgré les consignes administratives et en dépit de la supervision de l’opération par le service des mines de la DREAL.

UNE DEMANDE DE PERMIS DE RECHERCHE VIENT D'ETRE DEPOSEE COTE ESPAGNOL, DANS LA CONTINUITE DE SALAU.


Discussion

Please enter a comment.

We were unable to post your comment. Please try again.