Lançons un plan d'urgence national contre les violences faites aux femmes et aux enfants.

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Le gouvernement doit lancer un plan d'urgence nationale pour lutter contre les violences intrafamiliales faites aux femmes et aux enfants 

La séparation conjugale est considérée comme période de règlement de compte et de chamaillerie. Malheureusement cette croyance permet à l'auteur de ces violences d'agir sans être inquiété. Cette séparation conjugale nécessite au contraire la plus grande vigilance car c'est à ce moment précis que les violences s'aggravent ou commencent. 

En 2016, 120 femmes ont été tuées au motif d’une séparation conjugale 91 ont été assassinées chez elles.
83 étaient mères, 42 enfants ont été tués (dont 12 en même temps que leurs 8 mères)
157 orphelins

La société doit entendre ses victimes et les protéger. Pour cela nous avons besoin d'un plan général déployé dans chaque ministère concernés, de moyens et de gens spécifiquement formés. 

Lançons une grande campagne de sensibilisation et de prévention dans les écoles et dans les médias. La parole doit se libérer et les victimes être protégées.

Aujourd'hui les services sociaux, la police, la gendarmerie et les tribunaux sont débordés. Ils ont besoin de moyens pour mieux recevoir la parole des victimes, mieux les accompagner et mieux les protéger. 

Je lance cette pétition car je souhaite que toutes les victimes puissent trouver protection.

 

 



N. compte sur vous aujourd'hui

N. NICODEME a besoin de votre aide pour sa pétition “1er ministre Edouard Philippe: Protégeons nos femmes et nos enfants des violences dites conjugales.”. Rejoignez N. et 2 140 signataires.