Petition update

#DonDuSang : épuisante homophobie politique. @agnesbuzyn, @Conseil_Etat & @EmmanuelMacron

Steven KUZAN
Cayenne, French Guiana

Dec 30, 2017 — Ce Jeudi 28 Décembre, notre pays a à nouveau signé une preuve d'homophobie injustifiée tant sur le plan éthique que médical.
Le Conseil d'Etat a rejeté la demande d’abrogation de la condition d'un an d'abstinence pour les "HSH" souhaitant donner leur sang qu'a déposé les associations Stop Homophobie, Mousse le Comité Idaho France et les Élus locaux contre le Sida.

Quelle est la justification politique qui permettrait de valider une telle pratique discriminante dans notre pays, la France ?
En interdisant un Devoir à ses citoyens, notre France vit-elle le début de sa régression en matière de dignité et de droits humains ?

Nous ne pouvons pas laisser notre nouveau gouvernement prendre la même position que le précédent !

Je tiens à rappeler les informations principales sur le Don Du Sang Pour Tous :

1 - Le Conseil d'Etat estime que "les comportements sexuels" des hommes bisexuels et homosexuels sont trop à risques. Les critères de don du sang sont appliqués via un entretien, avec un médecin de l'EFS, basé sur la bonne foi.
L'Etat estime donc clairement que les bis et homos sont forcément de plus mauvaise foi que les hétérosexuels puisque nous sommes classé automatiquement « dangereux », sans nous poser d’autres questions .
Pourquoi le questionnaire s’intéresse précisément aux pratiques à risques auprès des hétérosexuels alors qu'il est basé sur une seule question quand il s'agit des hommes bis et homos et non sur les risques pris ?

2 - La prévalence des porteurs VIH est au maximum 70 fois supérieure chez les "HSH" (bien que l'étude ne soit pas représentative de l’ensemble de la population HSH de France.) mais chaque poche de sang prélevée est testée.

3 - Il existe par contre une période où le VIH peut être présent dans le corps sans être détectable. Mais elle ne dure que 12 jours. Il y a donc des précautions à prendre auprès de tous les donneurs. Chez les personnes hétérosexuelles cette période est de 4 mois sans relation sexuelle à risque. Chez les HSH elle est donc de 12 mois sans aucune relation (à risque ou non). Quelle est donc la raison médicale pour passer de 12 jours de "doute" à 12 mois et qu'importe si un risque a été pris ou non ?

4 - La réglementation ne prend pas en considération la pratique mais bien l’orientation sexuelle. Donc, et à titre d'exemple pour bien comprendre cette loi : un homme ayant masturbé un autre homme, en ayant mis un préservatif, il y a 11 mois n'aurait lui non plus pas le droit de donner son sang afin de "prendre des précautions médicales" et éviter une transmission VIH (pareil pour son partenaire). Et ce, même s'il a effectué plusieurs tests VIH entre-temps alors qu'il n'a pris aucun risque (médicalement et scientifiquement parlant.).
Ceci n'est donc pas une discrimination injustifiée ?

5 - La situation 3 serait la même pour un couple marié depuis plusieurs années et fidèles, par exemple, ou un homme se protégeant et ayant le même type de rapports sexuels que son ami hétérosexuel qui a pu lui donner son sang pendant que le premier se soit fait refouler à l'entretien avec le médecin de l'EFS.

Combien de temps devrons-nous encore nous battre pour en finir avec cette réglementation obsolète, discriminatoire et injustifiée ?
Que devons-nous faire pour être écouté et cesser d'être des parias aux yeux de nos décideurs ?

Il est temps que nous, citoyens, ressemblons nos forces pour que notre pays devienne à nouveau un exemple de lutte contre les discriminations !

Faisons réagir le gouvernement pour qu'il agisse dignement :

- Twittez Angès Buzyn et le Conseil d'Etat avec ce message : https://goo.gl/rqe6Qq

- Interpellez-les via tous les moyens possibles (Facebook, Mail, lors de leurs déplacements,...)
Voici quelques coordonnées :
- Cheffe de Cabinet du Conseil d'Etat, Nathalie LAURENT-ATTHALIN
Mail : nathalie.laurent-atthalin@conseil-etat.fr
Tel : 01 40 20 82 01 et 01 40 20 80 11

- Directeur Cabinet Santé de Agnès Buzyn, Yann BUBIEN
Mail : yann.bubien@sante.gouv.fr
Tel standard : 01 40 56 60 00

- Conseillère chargée de la communication et des médias, Isabelle JOURDAN.
Mail : isabelle.jourdan@sante.gouv.fr et sec.presse.solidarites-sante@sante.gouv.fr
Tel : 01 40 56 60 65

Finissons-en avec les injustice et l'absurdité d'Etat !

Je compte énormément sur votre soutien.
Passez de bonnes fêtes de fin d'année.

Steven Kuzan
@stevenkuzan & @DonPourTous


Keep fighting for people power!

Politicians and rich CEOs shouldn't make all the decisions. Today we ask you to help keep Change.org free and independent. Our job as a public benefit company is to help petitions like this one fight back and get heard. If everyone who saw this chipped in monthly we'd secure Change.org's future today. Help us hold the powerful to account. Can you spare a minute to become a member today?

I'll power Change with $5 monthlyPayment method

Discussion

Please enter a comment.

We were unable to post your comment. Please try again.