Petition update

Tariq Ramadan: French judge orders indefinite imprisonment / Juge ordonne le maintien en detention

Free Tariq Ramadan

Feb 23, 2018 — (*See English and French legal update below this announcement)

SUPPORT TARIQ RAMADAN'S LEGAL FUND
With this devastating news, we are calling on you to support Tariq Ramadan’s legal fund so he can properly defend himself and to provide the best possible legal assistance.

Costs will be put towards legal procedures, legal fees, expert opinions and expert reports.

Please note that the Free Tariq Ramadan Campaign is the official campaign consisting of the Tariq Ramadan support committee. The Cotizup platform has certified our campaign.

This fundraising campaign was decided following the enormous legal costs involved in these legal procedures.

To support Tariq Ramadan’s legal defense:
HTTPS://WWW.COTIZUP.COM/FREETARIQRAMADAN
____________________________________________
UN APPEL À L'AIDE: SOUTENIR TARIQ RAMADAN DANS LES PROCÉDURES JURIDIQUES
Il est temps de soutenir le Pr. Tariq Ramadan financièrement : procédures juridiques, frais d'avocats, expertises et contres expertises.

Le « Free Tariq Ramadan Campaign » est la page officielle du comité de soutien du professeur Tariq Ramadan.

Cette campagne de financement a été décidée suite aux coûts très importants des procédures juridiques.

La plateforme Cotizup a certifié notre collecte. Nous avons besoin de votre soutien.

Nous lançons la cagnotte officielle : HTTPS://WWW.COTIZUP.COM/FREETARIQRAMADAN

____________________________________________________________________
TARIQ RAMADAN: FRENCH JUDGE ORDERS INDEFINITE IMPRISONMENT

Today, a French judge denied Professor Tariq Ramadan’s appeal to release him from prison.

After more than three weeks of absolutely no contact with him, Tariq Ramadan’s family is devastated by the news.

They were hoping the French judge would respond to international calls demanding Tariq Ramadan’s release and for fair treatment under the law.

Sadly, this nightmare continues with Tariq Ramadan’s forced detention in a solitary cell, under inhumane conditions and without proper access to required medical treatment.

It is under these circumstances that Tariq Ramadan must prepare for his defense.

Today’s appeal to release Tariq Ramadan was denied by the French judge despite the following glaring facts:

1. FRENCH JUDGE RELIES ON “INDEPENDENT” MEDICAL EXPERT: 15 MINUTE EXAMINATION

Two neurologists from Geneva and London, a medical team in the French prison holding Tariq Ramadan, and a medical team in France, ALL confirmed he suffers from two chronic illnesses, including Multiple Sclerosis.

His personal doctor and prison doctor both specifically attributed Tariq Ramadan’s severe health deterioration in recent weeks to his unjust imprisonment, citing the prison’s inadequacy to treat him properly.

In response, last week the court ordered an “independent” medical expert to examine Professor Ramadan.

The doctor examined Tariq Ramadan for just 15 minutes before ruling him “medically fit for prison”.

This “independent” doctor went as far as to suggest that “it [was] not certain” Tariq Ramadan even suffers from MS!

It appears the French judge today based his decision solely on this one report, written by the examiner he himself appointed, and whose diagnosis was clearly predetermined, with no basis in reality.

Tariq Ramadan was not even in the courthouse when the judge ruled on his appeal today since he was denied the medical support he requested.

Just days ago, Tariq Ramadan was hospitalized and lost feeling in his legs due to his illness.

2. FRENCH JUDGE IGNORES LOSS OF EVIDENCE, INCONSISTENCIES

There have been several procedural mishaps during investigation of allegations against Tariq Ramadan, including the suspicious “loss” of exculpatory evidence.

Tariq Ramadan’s defense team repeatedly pointed out clear inconsistencies in testimonies of the two accusers including, most notably, their persistent denial of knowing one another prior to this case.

This was exposed as a lie.

The court ignored all this information presented by the defense and has not taken any steps to reassure Tariq Ramadan’s attorneys that clear procedural mishaps would even be addressed.

Evidence, which could help Tariq Ramadan’s case, remains unverified.

This evidence was submitted to investigators by the defense team almost three months ago and was not taken into consideration when the court decided to hold Tariq Ramadan in detention.

In similar cases, such evidence would have been investigated immediately and considered, not ignored.

WHAT DOES THIS TELL US?

POLITICAL NATURE OF CASE, ORCHESTRATED CAMPAIGN

If there was ever any doubt about the political nature of this case, then the judge’s ruling today, conditions of confinement and denial of visitation and prosecutorial misconduct should serve as abundant evidence of an organized campaign against Tariq Ramadan.

It is clear the French justice system has only one goal: To keep a renowned scholar and prominent critic of the government’s discriminatory policies in prison indefinitely, despite not being convicted of a single crime.

It is clear the French justice system has no intention of being a neutral arbiter in this case.

This is not even a case of guilty until proven innocent.

Evidence presented by the defense that could prove Tariq Ramadan’s innocence has had no bearing on the court and media’s judgment of guilt.

DENIAL OF HUMAN AND CIVIL RIGHTS

Tariq Ramadan's family has not seen or heard from him in over three weeks yet they are denied visitation rights with no explanation from the court.

Tariq Ramadan’s health continues to deteriorate dramatically yet his long-term diagnoses does not even exist, according to the court.

We are very concerned about Tariq Ramadan's human and civil rights.

This is clearly going to be a long battle ahead—where even getting Tariq Ramadan the most basic rights, including family visitation and access to medical treatment is a struggle.

We will continue to demand justice for Tariq Ramadan and ask for your support to free him.

To support Tariq Ramadan’s legal defense:
HTTPS://WWW.COTIZUP.COM/FREETARIQRAMADAN

*********************************************************
JUGE FRANÇAIS A REJETÉ L'APPEL DU TARIQ RAMADAN CONCERNANT SA MISE EN LIBERTÉ

Aujourd'hui, un juge français a rejeté l'appel du professeur Tariq Ramadan concernant sa mise en liberté.

Après plus de trois semaines sans aucun contact avec lui, la famille du professeur Ramadan est dévastée par les nouvelles.

Ils espéraient que le juge répondrait aux appels internationaux exigeant sa libération et un procès équitable conforme à la loi.

Malheureusement, le cauchemar continue avec le prolongement de la détention forcée du professeur Ramadan dans une cellule d'isolement, dans des conditions inhumaines, et sans accès approprié aux traitements médicaux requis, alors qu'il tente de préparer sa défense contre les accusations portées contre lui.

L'APPEL DE CE JOUR À LA MISE EN LIBERTÉ DU PROFESSEUR RAMADAN A ÉTÉ REJETÉ PAR LE JUGE, MALGRÉ :

LE MÉDECIN L'A EXAMINÉ PENDANT 15 MINUTES SEULEMENT

1) Deux neurologues de Genève et de Londres, une équipe médicale de la prison où est détenu professeur Ramadan et une équipe médicale en France, tous confirmant qu'il souffre de deux maladies chroniques, dont la sclérose en plaques.

Son médecin personnel et le médecin de la prison ont tous deux spécifiquement attribué la grave détérioration de la santé du professeur Ramadan au cours des dernières semaines à son emprisonnement injuste, invoquant l'incapacité de la structure carcérale à fournir le traitement adéquat.

En réponse à cela, la semaine dernière, le tribunal a ordonné à un expert médical « indépendant » d'examiner le professeur Ramadan.
Le médecin l'a examiné pendant 15 minutes seulement avant de le juger « médicalement apte à la prison ».

Le docteur est allé jusqu'à suggérer qu’il « n'était pas certain» que le professeur Ramadan souffre même de la sclérose en plaques.

Il semble que le juge d'aujourd'hui ait fondé sa décision sur ce seul rapport, rédigé par l'examinateur qu'il a lui-même nommé, et dont le diagnostic semble avoir été clairement décidé à l'avance, sans fondement réel.

LE TRIBUNAL A IGNORÉ TOUTES LES INFORMATIONS PRÉSENTÉES PAR LA DÉFENSE

2) L'enquête sur les allégations contre le professeur Ramadan, y compris la « perte » suspecte de preuves à décharge.

L'équipe de défense du professeur Ramadan a également souligné des incohérences évidentes dans les témoignages des deux accusatrices, incluant, notamment, la négation catégorique de tout contact entre elles avant cette affaire, ce qui s’est avéré être un mensonge.

Le tribunal a ignoré toutes les informations présentées par la défense, et n'a pris aucune mesure pour rassurer l'avocat du professeur Ramadan sur le fait que les incidents procéduraux évidents seraient même traités.

La preuve, qui pourrait potentiellement servir d'alibi pour l'une des deux charges, reste non vérifiée puisqu'elle a été soumise aux enquêteurs par l'équipe de défense il y a presque trois mois et n'a pas été prise en compte lorsque le tribunal a décidé la mise en détention du professeur Ramadan.

Dans des cas similaires, une telle preuve aurait immédiatement été examinée et prise en compte, non ignorée de cette façon.

Le professeur Ramadan n'était même pas au palais de justice lorsque le juge a statué sur son appel aujourd'hui, car le soutien médical que le professeur demandait lui a été refusé.

Il y a quelques jours, le professeur Ramadan a été hospitalisé et a perdu toute sensibilité dans ses jambes en raison de sa maladie.

QU'EST-CE QUE CELA NOUS DIT ?
NATURE POLITIQUE DE CETTE AFFAIRE

Si jamais il devait y avoir un doute sur la nature politique de cette affaire, alors la décision du juge aujourd'hui, les conditions de détention et les refus de visite, ainsi que l'inconduite des procureurs, devraient servir de preuves abondantes d'une campagne savamment organisée contre le professeur Ramadan.

Il est clair que la justice française n'a qu'un seul objectif: maintenir indéfiniment en prison un érudit de renom et un éminent critique des politiques discriminatoires du gouvernement, même s'il n'a pas été reconnu coupable d'un seul crime.

NOUS SOMMES TRÈS PRÉOCCUPÉS PAR LES DROITS HUMAINS ET CIVILS

Sa famille ne l'a pas vu et n’a pu s’entretenir avec lui depuis plus de trois semaines, pourtant ils se voient toujours refuser le droit de visite sans aucune explication de la part des juges.

La santé du professeur Ramadan continue de se détériorer considérablement, or ses diagnostics établis depuis plusieurs années, ne semblent même pas exister selon le tribunal.

Il est clair que la justice française n'a pas l'intention d'être un arbitre neutre dans cette affaire.

Ce n'est même pas être innocent jusqu'à preuve du contraire, puisque les preuves présentées par la défense qui pourraient prouver l'innocence du professeur Ramadan n'ont aucune incidence sur le jugement de culpabilité de la cour et des médias.

Nous sommes très préoccupés par les droits humains et civils du professeur Ramadan. Cela s’annonce être une longue bataille à venir - où même la garantie des droits les plus élémentaires, tels que les visites familiales et l'accès aux traitements médicaux, est un combat.

Nous continuons à demander justice pour le professeur Ramadan, et sollicitons votre soutien.

Nous lançons la cagnotte officielle : HTTPS://WWW.COTIZUP.COM/FREETARIQRAMADAN


Keep fighting for people power!

Politicians and rich CEOs shouldn't make all the decisions. Today we ask you to help keep Change.org free and independent. Our job as a public benefit company is to help petitions like this one fight back and get heard. If everyone who saw this chipped in monthly we'd secure Change.org's future today. Help us hold the powerful to account. Can you spare a minute to become a member today?

I'll power Change with $5 monthlyPayment method

Discussion

Please enter a comment.

We were unable to post your comment. Please try again.