100 % de logements accessibles aux personnes handicapées dans les immeubles neufs.

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Que souhaitons-nous ?

Le retrait de l'amendement qui réduit le quota obligatoire de 100% de logements neufs adaptés aux personnes en situation de handicap à 10%.

Dans le cadre de la loi ELAN, les parlementaires ont voté un amendement prévoyant la réduction du quota obligatoire de 100% de logements neufs et accessibles aux personnes handicapés à 10%.

Jusqu'à présent, les normes de construction de logements neufs prévoyaient que 100% des logements devaient être adaptés à l’accueil d’une personne en situation de handicap.

Pourquoi cet amendement a été voté ?

Pour les parlementaires ayant voté en faveur de cet amendement, "notre société ne nécessite pas 100% de logement totalement adaptés"1 (sic). Et, selon eux, c'est bien normal car "un handicapé ne peut pas avoir accès à tout"2 (sic).

Un amendement qui exclut

Non seulement cet amendement est discriminant, excluant mais surtout, il instaure une véritable ségrégation dans notre pays. Les handicapés seront, de fait, parqués dans des logements "PMR", "spécialisés", "spécifiques". Les handicapés ne pourront pas louer ou acheter le logement de leur choix. Ils ne pourront pas non plus se rendre chez un proche habitant un immeuble "non adapté". Les personnes non handicapées n'auront pas la possibilité de louer ou de vendre leur habitation à une personne en situation de handicap. Autrement dit, il y aura d'une part, les handicapés et, d'autre part, les personnes non handicapées.

Inspirons-nous des politiques menées dans les pays scandinaves et aux Etats-Unis

Plutôt que de réduire les personnes en situation de handicap à leur handicap, pourquoi ne pas mettre en oeuvre des politiques ambitieuses, en s'inspirant des pays scandinaves et des Etats-Unis qui, en leur temps, ont pris des décisions permettant de rendre l'ensemble des logements et des commerces accessibles ?

Un certain nombre de Français a voté pour Emmanuel Macron parce qu'il promouvait des valeurs d'excellence et d'ambition. Abaisser son niveau d'exigence de 100% à 10% n'est-il pas synonyme de médiocrité ? De plus, le gouvernement se moque-t-il des +3 millions de personnes en situation de handicap en France en arguant du fait que le parc de logements neufs sera "évolutif" et que "les parties communes ou les toilettes resteront totalement accessibles" ? Si seulement 10% des habitations neuves seront accessibles, il est curieux d'assurer dans le même temps que 100% des parties communes et des toilettes seront adaptés.

Que souhaitons-nous ?

Le retrait de l'amendement qui réduit le quota obligatoire de 100% de logements neufs adaptés aux personnes en situation de handicap à 10%.

Soyons nombreux à signer la pétition afin de défendre nos droits !

 ___________________________________________________________________ 

1 https://en-marche.fr/articles/actualites/Avec-la-loi-ELAN-quest-ce-qui-va-changer-pour-vous

2 https://www.faire-face.fr/2018/06/07/logement-elan-handicape-meurice/ 



Louis compte sur vous aujourd'hui

Louis DEBOUZY a besoin de votre aide pour sa pétition “100 % de logements accessibles aux personnes handicapées dans les immeubles neufs.”. Rejoignez Louis et 565 signataires.