Contraception et IST : pas qu'une affaire de femmes !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Une consultation gratuite de prévention et d'éducation sur la sexualité : OUI !

Réservée aux filles de 15 à 18 ans : NON !

La nouvelle convention médicale, prévoit qu’à partir de novembre 2017 , la 1ère consultation pour contraception et prévention des infections sexuellement transmissibles (IST) soit revalorisée (46 €) et remboursée à 100 % MAIS seulement pour les filles de 15 à 18 ans. Cet article introduit une inégalité entre hommes et femmes en niant que cela concerne autant les hommes que les femmes :

- cela fait porter aux seules femmes la responsabilité de la stratégie contraceptive et de la prévention des IST, d’une part ;
- et prive les hommes de l’accès à ce type de consultation de prévention et d’éducation, d’autre part.

Il est très intéressant qu'enfin la prévention soit mieux valorisée en France. Mais, il est nécessaire que cette disposition s'applique aussi aux hommes afin que le signal que la société envoie soit clair envers les hommes : "oui, votre implication est souhaitée dans la contraception et pour prévenir la transmission des IST ! ". Dans l'état actuel, cette mesure discrimine selon le sexe là où hommes et femmes sont concernés.

Avec cet article les hommes homosexuels, notamment, sont exclus de cette prise en charge financière. Alors même que le VIH, par exemple les touche 200 fois plus que les hétérosexuels. Ils sont d'ailleurs une priorité pour le dépistage du VIH selon la Haute Autorité de Santé.

Cette mesure n'est pas cohérente avec d'autres actions publiques, comme celle de Santé publique France via le site destiné aux adolescents "onsexprime.fr" (voir lien en bas).

Mes courriers, adressés le 10 février 2017 à

- Marisol TOURAINE, ministre de la santé (gouvernement Hollande) : pas de réponse ;
- Christian ECKERT, secrétaire d'état chargé du budget (gouvernement Hollande) : a "transmis au service compétent", puis pas de réponse ;
- Laurence ROSSIGNOL, ministre des droits des femmes du gouvernement précédent, une réponse : "l'objet de votre demande relevant plus particulièrement de la compétence de madame Marisol Touraine (...) je transmets (...)", puis pas de réponse.

Mêmes courriers envoyés le 13 Juillet 2017 à :
- Agnès Buzyn, actuelle ministre de la santé : pas de réponse ;
- Bruno Lemaire, ministre de l'économie : pas de réponse.

Les autres signataires de la convention médicale n'ont soit pas répondu (UNCAM {assurance maladie}) soit m'ont répondu (syndicats) qu'effectivement cela pouvait même sembler contraire à la constitution française et faire l'objet d'une QPC (question prioritaire de constitutionnalité) en cas de litige sur le remboursement.

Signez cette pétition pour que l'article 28.3.1 de la nouvelle convention médicale ne limite plus aux seules femmes la valorisation et le remboursement à 100% de la 1ère consultation pour contraception et prévention des IST.

Pour en savoir plus :

Déjà signée par Annie SUGIER, présidente de la Ligue du droit international des femmes, LDIF.

Sébastien CADIER,
Citoyen et médecin généraliste.

 



sébastien compte sur vous aujourd'hui

sébastien CADIER a besoin de votre aide pour sa pétition “1ère consultation pour prévention des IST et contraception : étendre aux hommes le 100%”. Rejoignez sébastien et 559 signataires.