Îlot Foch à Saint-Jean-de-Luz, L'Affaire du parking public, On ne vous a pas tout dit !

Recent news

1000 signatures ! - La voix de Gardena dans la presse

Bonjour à toutes et à tous,

Hier, moins de 2 semaines après son lancement, la pétition a atteint les 1000 signatures ! Nous vous remercions de vous mobiliser pour l'avenir de l'îlot Foch, et de mobiliser autour de vous afin que nous évitions tous ensemble une nouvelle catastrophe paysagère et environnementale à Saint-Jean-de-Luz. Nous avons besoin de tous les soutiens, nous vous invitons donc à relayer encore plus largement la pétition, les petits ruisseaux font les grandes rivières !

En fin de semaine dernière, François Xavier Letamendia, président de Gardena, s'est entretenu avec un journaliste de France Bleu Pays Basque. Dans cet entretien, diffusé à partir du 12 février dans les actualités matinales de la station (101,3 MHz), il a rappelé les enjeux et les aberrations du projet actuel.

A la suite de cet entretien, le journaliste a interrogé Monsieur le Maire de Saint-Jean-de-Luz, Jean-François Irigoyen, qui n'a rien eu à répondre aux arguments de fond présentés par l'association... Il s'est contenté d'attaquer la personne, « le premier riverain ». N'en déplaise à Monsieur le Maire, on comprend que le fait de s'imaginer, sortir sur son balcon pour admirer la balafre que constitueront les 3 voies d'accès de la rampe du parking souterrain en lieu et place de l'avenue de Verdun, subir les embouteillages et la pollution accrue, puisse motiver. Le contraire serait d'ailleurs étonnant. Et de renchérir, que le responsable de l'association « disait tout et n'importe quoi », qu'un tel parking existe déjà à Saint Sébastien. Leurre ou ignorance, la question se pose, car aucun des parkings de la cité balnéaire basque espagnole n'est construit « dans l'eau » tel que le montre le plan ci-dessus. Le projet de l'îlot Foch se révèle donc être un projet que son initiateur même n'arrive à défendre tant il est en tous points inadapté.

Nous vous laisserons juge, vous retrouverez sur notre site les deux enregistrements.

En début de semaine, c'est le Sud Ouest qui dans un article intitulé : « Saint-Jean-de-Luz : Gardena muscle son opposition sur le projet du parking Foch » (abonnés) donne la parole à l'association par la voix de son président et reproduit « presque » sa position. Presque car il est à noter, chose grave (et intentionnelle ?), que le rédacteur indique que Gardena est pour le projet immobilier, ce qui est absolument faux. La position de Gardena est parfaitement claire. Comme elle l'avait pressenti depuis 2015, le bâtiment présenté est à cet endroit bien trop massif, bien trop haut.

Le projet de l'îlot Foch est donc à contresens de la politique de la ville du XXIe siècle. Il ne respecte ni les luziens, ni leur lieu de vie.

Quant à notre proposition d'étude d'un parking à Marañon (derrière la gare à l'emplacement même de l'actuel parking), dont d'aucuns disent qu'ils ne peuvent appuyer cette pétition car ils sont contre, il s'agit là d'une proposition souvent réclamée par les luziens lors des « soit disantes » concertations. Il est bien certain que Gardena se prononcerait, dans l'idéal, pour qu'aucun nouveau grand parking, à fortiori « irréversible », « pour cent ans ! » suivant la vision de l'ancienne mandature en 2016, n'apparaisse en centre ville.
On se demande aussi ce qu'il en est du plan de circulation/stationnement de Monsieur le Maire, président des mobilités de la CAPB (Communauté d'Agglomération du Pays Basque), pour Saint-Jean-de-Luz. Pour l'instant, ce plan, s'il existe, reste inconnu du public alors que c'est un élément clé avant tout projet de ce type, à court et à moyen-long terme !

Association Gardena
2 months ago