Non aux homards emballés vivants dans les épiceries Métro

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !


Dans différentes épiceries Métro du Québec, il a été constaté que des homards étaient emballés vivants dans des sacs en plastique au lieu d'être gardés en  aquarium. Parfois il peut s’écouler plus d’un jour avant qu’un homard soit acheté par un consommateur. Il est donc question ici de cruauté à l’égard d’êtres vivants. Comme citoyens et consommateurs nous avons un rôle primordial à jouer en dénonçant cette situation. Métro doit absolument cesser cette pratique.