Pétition fermée

Population et Salariés Ensemble Défendons notre hôpital : le centre Médico-Chirurgical de Kourou, Guyane Française

Cette pétition avait 1 946 signataires


Depuis plusieurs mois, l’hôpital de Kourou est en difficulté financière, due en grande partie à une loi nommée Lois Bachelot ou T2 (tarification à l’activité).

De nombreux hôpitaux en métropole ont déjà fermé, nous nous inquiétons aujourd’hui quant à l’avenir du Centre Médico-Chirurgical de Kourou.

Cette situation a déjà conduit à la fermeture du service de cardiologie (fermeture de lits de cardiologie). D’autres services pourraient être ciblés. L’hôpital de Kourou, le CMCK, a toujours permis un accès aux soins notamment par la présence de personnel de qualité et qualifié.

Aujourd’hui, non seulement cette qualité est menacée, mais à terme un risque de réduction maximale de l’offre de soin est envisagée.

Le CMCK est aussi un site qualifiant de stage pour de nombreux étudiants en Guyane (Aide- Soignant, Infirmier, Manipulateur en radiologie, et autres).

Il est inadmissible qu’un hôpital en Guyane puisse fermer ou voire, ses moyens réduits. Encore une fois, les lois appliquées ne tiennent pas compte des spécificités locales. Nous rappelons que le territoire est immense. Beaucoup de populations sont isolées. La démographie explose, avec une population très jeune, le service de pédiatrie est indispensable dans ce contexte.

Envisager la fermeture ou la réduction des moyens à peau de chagrin voudrait dire qu’il faudrait faire plusieurs dizaines de kilomètres pour se rendre à Cayenne en voiture sur une route dangereuse (pour un accouchement par exemple)…Nous imaginons les conséquences : accidents, risques de ne pas soigner à temps pour sauver des vies.

Par ailleurs, Kourou abrite le Centre Spatial Guyanais, qui est une zone à haut risques : attentat, accidents chimiques etc...Il est inenvisageable qu’il n’y ait plus de bloc opératoire, de service de chirurgie ou du plateau technique qui l’entoure.

Nous demandons à nos politiques de se saisir sérieusement de ce problème et à l’Etat de réagir.

Nous sommes inquiets pour les emplois qui pourraient être supprimés.

Nous alertons la population sur ce qui est à l’œuvre et lui demandons de soutenir notre action. Il nous appartient à tous de défendre notre hôpital.

Disons : Non à l'installation d'un désert médical, Non à la fermeture progressive des spécialités médicales (cardiologie, pédiatrie, chirurgie), Non à une prise en charge de moindre qualité due à une réduction d'effectif.

Signons massivement la pétition. Ensemble, défendons notre hôpital : Le Centre Médico-Chirurgical de KOUROU.

 



Salariés compte sur vous aujourd'hui

Salariés CMCK a besoin de votre aide pour sa pétition “Élus locaux et nationaux, Directeur de l'ARS de Guyane: Défendons notre hôpital : le centre Médico-Chirurgical de Kourou, Guyane Française”. Rejoignez Salariés et 1 945 signataires.