Appel de l'Ubaye pour le Climat

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !

Groupe ECCU SEOLANE
Groupe ECCU SEOLANE a signé la pétition

Face à l’urgence climatique et suite aux journées CLIMALPSUD #2, le Groupe ECCU (Effets du changement climatique en Ubaye), l’association Séolane et des scientifiques membres du Groupe régional d’experts sur le climat en Provence-Alpes-Côte d’Azur (GREC-SUD), lancent l’Appel de l'Ubaye pour le climat afin d’engager une politique forte et durable de lutte contre le changement climatique.

Cet Appel de l'Ubaye pour le climat est une invitation positive et constructive pour basculer dans la transition énergétique et écologique, et un engagement à contribuer aux efforts d’atténuation et d’adaptation qui se multiplient dans le monde. Notre qualité de vie et la préservation de notre environnement à l’avenir dépendent grandement des décisions prises aujourd’hui. Les forces vives de la vallée de l’Ubaye (élus, acteurs économiques, habitants), les touristes et résidents secondaires, avec l’appui des scientifiques, ont collectivement les moyens de limiter les effets des changements climatiques qui menacent nos sociétés.

Je signe, je m'engage à :

1) TOUT METTRE EN ŒUVRE POUR RESPECTER LES ACCORDS DE PARIS, ainsi contribuer à maintenir le réchauffement climatique planétaire sous la barre des 2°C d’ici 2100, par rapport à l’ère préindustrielle et si possible 1,5°C. Sachant que le réchauffement est déjà supérieur à +1°C, il est urgent et capital que l’ensemble des citoyens du monde, des élus aux acteurs socio-économiques, se mobilisent pour réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre (GES).

Cela doit se traduire pour ma commune, mon territoire et mon activité personnelle par des actions concrètes et efficaces susceptibles de réduire de 50 % les émissions de GES à l’horizon 2030, telles que :

•   évaluer régulièrement le bilan carbone de ma commune, mon territoire et mon activité, et prendre en compte la réduction du bilan carbone pour chacun des projets menés à titre personnel ou collectif ;

•   favoriser les économies d’énergies et remplacer autant que possible les énergies fossiles par des énergies renouvelables ;

•   développer le transport collectif et les mobilités douces ;

•   privilégier les filières courtes et locales, notamment pour l’économie du bois et l’agriculture respectueuse du vivant ;

•   travailler dans le sens d’un tourisme durable, économisant les ressources et respectueux de la nature ;

•   garantir une gestion soutenable de la ressource en eau :

2) NOMMER UN RÉFÉRENT CLIMAT DANS CHAQUE COMMUNE DE LA VALLÉE ET AU SEIN DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES, DÈS LE PROCHAIN MANDAT, pour faciliter la mise en œuvre de projets cohérents, avec les enjeux climatiques sur le territoire, mais aussi leur évaluation :

3) ME FORMER ET/OU M’INFORMER A MINIMA SUR LA QUESTION TRANSVERSALE DU CLIMAT, en vue d’élaborer et de mettre en place des stratégies d’atténuation et d’adaptation sur le long terme