Contre le contrôle technique automobile renforcé qui doit entrer vigueur en 2018

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


À partir de 2018, un contrôle technique automobile très renforcé va être imposé en lieu et place de l'actuel, pour harmoniser la législation française avec la législation européenne. 

Non seulement, le plus que doublement du nombre de points de contrôle va gonfler significativement le coût de ce contrôle, mais va aussi laisser la possibilité au contrôleur technique d'immobiliser le véhicule en cas de certains points de contrôle négatifs.

Sous couvert de renforcer la sécurité routière, le contrôle technique actuel ne permettant plus aux véhicules vraiment dangereux de circuler, on va surtout pénaliser les populations les plus modestes, surtout dans le monde rural oú la désertification des commerces, hôpitaux, administrations et des transports... etc rend la possessions d'un véhicule automobile indispensable. 

Une des nouvelles disposition de ce nouveau contrôle technique ne donne que 24 h au lieu de 2 mois comme précédemment pour réparer. Certains points donnant à réparation obligatoire sous 24h sont concrètemment irréparables en 24h, comme par exemple concernant la corrosion de la structure.

Il m'apparaît que ces nouvelles dispositions, sont avant tout un moyen d'obliger des propriétaires de véhicules à renouveler leurs véhicules plutôt que d'améliorer la sécurité sur nos routes.

Non à cette réforme du contrôle technique automobile dans sa forme actuelle.



Philippe compte sur vous aujourd'hui

Philippe PERROT a besoin de votre aide pour sa pétition “À Madame Élisabeth Borne: Contre le contrôle technique automobile renforcé qui doit entrer vigueur en 2018”. Rejoignez Philippe et 577 signataires.