Syndicats CGT IGN

2,185 supporters

    Started 1 petition

    Petitioning Directeur général de l'IGN (Institut National de l'Information Géographique et Forestière)

    Non à l’arrêt de la carte papier à l’IGN !

    L’IMPRIMERIE DE L’IGN NE DOIT PAS FERMER ! Alors que depuis les confinements les Français redécouvrent l’usage pratique des cartes,  l’IGN prévoit d’arrêter son imprimerie ! La crise sanitaire du COVID et les contraintes qu’elle a induites sur les voyages à l’étranger ont provoqué en 2020 mais aussi en 2021, un phénomène assez nouveau : les Français ont retrouvé le goût des vacances en France Métropolitaine. Et celui des cartes de l’IGN ! Chaque année, ce sont 1,6 Millions de cartes qui sortent de l’imprimerie de l’IGN. Cartes de randonnée, cartes touristiques, de France et de l’Etranger, cartes routières, mais également cartes thématiques, posters, plans, publications internes. L’imprimerie de l’IGN dispose d’un savoir-faire issu de l’expérience de plus de 80 ans au service de la carte, porté par 25 ouvriers d’Etat, imprimeurs, photograveurs, fabricants, plieurs, qui ont toujours su s’adapter aux mutations techniques de leur outil de travail. La décision annoncée par le nouvellement nommé Directeur Général de l’IGN, Sébastien Soriano, est d’autant plus incompréhensible que ces deux dernières années, les ventes de cartes IGN de randonnée se sont envolées ! Rien que pour l’année 2020, le volume de commandes du commerce en ligne a bondi de 57% par rapport à 2019. Cet élan semble d’ailleurs se poursuivre en 2021, puisqu’au 1er semestre 2021 l’IGN enregistrait 29% de ventes en plus par rapport à 2019. Sous couvert de la nouvelle stratégie des « Géocommuns » et de critères de rentabilité économique totalement discutables, la Direction s’apprête à faire sous-traiter l’impression des cartes IGN tant appréciées par les randonneurs et baroudeurs du monde entier. Pour la CGT, les raisons économiques ne se posent tout simplement pas, puisque cette production est tout à fait équilibrée budgétairement. En fait, la Direction craignant une baisse des ventes de cartes dans les prochaines années et une diminution de ses marges, décide de sous-traiter en détruisant au passage de l’emploi public. La sous-traitance ne coûtera pas moins cher à l’IGN que l’impression ‘maison’, bien au contraire ! D’une part, il va falloir gérer cette sous-traitance, et en plus l’IGN devra chaque année sortir de l’argent frais pour payer les sous-traitants. Au bout du compte, les économies ne seront que mineures et les impacts budgétaires tellement forts que rapidement, la décision d’arrêter la publication des cartes papier s’imposera. L’imprimerie aura disparu définitivement. La CGT refuse la destruction de l’imprimerie de l’IGN, outil de production historique en France, et défend le  maintien de la carte papier, au service direct des usagers. Elle appelle les citoyens à interpeller la Direction Générale de l’IGN, à lui signifier leur attachement à la carte papier et à signer la pétition en ligne. Non à l’arrêt de l’impression offset en octobre 2023 ! Pour le maintien de l’imprimerie ! Non à l’arrêt de la carte papier à l’IGN ! Lire le communiqué de presse CGT IGN du 25 juin 2021  

    Syndicats CGT IGN
    2,185 supporters