L'ONG-JEPA ( jeunesse panafricaine )

5,826 supporters

    Started 4 petitions

    Petitioning France, l'UA, chefs d'Etats Africains et la communauté Internationale, Emmanuel Macron

    Réclamation d'un sommet de clarification entre la France et l' Afrique

    Pétition. À L' ATTENTION DE LA FRANCE, L' UNION AFRICAINE, DES CHEFS D'ETATS ET DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE. OBJET: DEMANDE D'UN SOMMET DE CLARIFICATION. L' ONG jeunesse panafricaine en collaboration avec les organisations de la société civile africaine vous présente cette pétition relative à la convocation puis l'annulation du sommet de la clarification de Pau et au regard : De la spoliation, pillage et l'accaparement des richesses minières, pétrolières et forestiers par la France à travers ses multinationales totalement exonérées d'impôts et de taxes ; De la ferme volonté de la jeunesse africaine à mettre fin au système de coopération monétaire franco-africaine des 15 pays de la zone franc mis en place de manière illégale, illégitime et anticonstitutionnelle par l'article 3 du décret n° 45-0136 du 25 décembre 1945. Des crimes perpétrés par la France et son cortège de mort au Cameroun ( 400.000 morts ), Rwanda ( environ 800.000 morts ), Côte d'Ivoire, Nigeria et Algérie. À la lumière des faits et récriminations sus-évoqués, nous exigeons un sommet de la clarification entre la France et l'Afrique. Nous prions tous les Africains du Nord au Sud de l'Est à l'Ouest de signer cette pétition dans le site internet de la JEPA suivant l'adresse www.jeunesse-panafricaine.com pour exiger la mort définitive du franc CFA, de l'arrêt du pillage et du départ des bases militaires française au Gabon, Mali, Côte d'Ivoire, RCA, Tchad et Djibouti. La JEPA pour l'unité et la souveraineté totale de l'Afrique.

    L'ONG-JEPA ( jeunesse panafricaine )
    865 supporters
    Petitioning Jeunesse Africaine

    Soutien de la jeunesse panafricaine à Nathalie Yamb pour la souveraineté totale.

    À L'ATTENTION DES CHEFS D'ÉTATS AFRICAINS, DE LA FRANCE, DE LA JEUNESSE AFRICAINES ET DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE OBJET :  Soutien de la jeunesse panafricaine à l'endroit de Nathalie Yamb pour la souveraineté totale de l'Afrique. L'ONG jeunesse panafricaine ( JEPA ) en collaboration avec les organisations de la société civile Africaines vous présente cette pétition relative à la convocation des chefs d'États Africains ( G5 sahel) par le président Macron mais aussi et surtout à l'expulsion de la combattante anti impérialiste Nathalie Yamb de l'enclos coloniale de côte d'Ivoire. À la lumière des récriminations portées à l'égard de la France par la jeune Africaine, il ressort que : 1- l'expulsion de Nathalie Yamb de la côte d'Ivoire pour "activité incompatible" est la conséquence de la dénonciation des pratiques françafricaines faite par celle-ci lors du sommet Afrique-Russie à Sotchi. 2- le limogeage de l'ambassadrice de l'UA aux États-Unis Dr ARIKANA chihombori-quao du fait de sa critique acerbe contre le franc CFA. 3- l'évacuation de l'activiste panafricaniste Kemi Seba du Sénégal sous le fallacieux prétexte de trouble à l'ordre public. 4- la suspension de l'économiste Togolais Kako Nubukpo d'abord au poste de ministre et après au poste de directeur de la francophonie numérique au sein de l'OIF. Au regard du musellement systématique des combattants panafricanistes, par la France et ses complices internes dans le but d'annihiler la lutte engagée par ses leaders africains contre le franc CFA et les bases militaires française en Afrique.Nous demandons à la jeunesse africaine d'apporter un soutien inconditionnel à la soeur Nathalie Yamb ainsi que tous les autres.Nous demandons également aux chefs d'États Africains convoqués par le président Macron de sortir de la diplomatie de la poule mouillé pour dire non au CFA mais aussi et surtout à la présence militaire française en Afrique. De Bamako à Niamey, de Ouagadougou à Ndjaména, de Nouakchott à Abidjan, de Dakar à Yaoundé, levons nous comme un seul homme pour soutenir nos combattant(e)s tout en exigeant de nos chefs d'États des prises de position de position courageuse et responsables en signant cette pétition sur la page facebook de la JEPA à l'adresse jeunesse panafricaine ONG-JEPA. La JEPA pour l'unité et la souveraineté totale de l'Afrique.

    L'ONG-JEPA ( jeunesse panafricaine )
    1,610 supporters
    Petitioning A L' ATTENTION DU GOUVERNEMENT GABONAIS, DE LA FRANCE, DE LUNION AFRICAINE ET DE LA C I

    Demande de libération du panafricaniste Gabonais Privat NGOMO

      A L' ATTENTION DU GOUVERNEMENT GABONAIS, DE LA FRANCE, DE L'UNION AFRICAINE ET DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE OBJET : DEMANDE DE LIBÉRATION DU PANAFRICANISTE GABONAIS PRIVAT NGOMO. L'ONG Jeunesse Panafricaine (JEPA) en collaboration avec les organisations de la société civile gabonaise et africaine vous présente cette pétition relative à l'arrestation et l'incarcération injuste du combattant anti impérialiste PRIVAT NGOMO depuis le 12 Juillet 2019 par le régime d'Ali Bongo Ondimba actuellement piloté par la France à travers son directeur de cabinet Brice-LACCRUCHE Alihanga Français originaire de Marseille. PRIVAT NGOMO est emprisonné pour avoir d'énoncé les manœuvres impérialistes de la France au Gabon lors d'un sit-in de 10 mn baptisé "opération LUMUMBA", le 12 juillet 2019 devant l'Ambassade de France au Gabon. Le combattant panafricaniste PRIVAT NGOMO est enfermé sans jugement depuis le 16 juillet, après une garde à vue illégale de cinq jours dans les géôles de la Police Judiciaire. Nous, JEPA, condamnons avec vigueur et fermeté cette arrestation politique arbitraire au mépris de toutes les conventions et de la Charte africaine des Droits de l'Homme. Nous prions tous les Gabonais en particulier et les Africains en général de signer cette pétition dans le site internet de la JEPA via l'adresse www.jeunesse-panafricaine.com pour demander aux véritables détenteurs du pouvoir politique au Gabon, en occurrence Monsieur Brice-LACCRUCHE AIihanga, directeur de cabinet d'Ali Bongo Ondimba, de libérer sans condition le nationaliste panafricaniste PRIVAT NGOMO. La JEPA pour l'unité et la souveraineté totale de l'Afrique.

    L'ONG-JEPA ( jeunesse panafricaine )
    1,380 supporters
    Petitioning Gouvernement Camerounais, l'Union Africaine, Nations Unies, Communauté Internationale

    Dialogue National Inclusif

      A L'ATTENTION DU GOUVERNEMENT CAMEROUNAIS, DE L'UNION AFRICAINE, DES NATIONS UNIES ET DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE. OBJET: DEMANDE D'UN DIALOGUE NATIONAL INCLUSIF.L'ONG jeunesse panafricaine, en collaboration avec les organisations de la société civile vous, présente cette pétition relative à la situation de crise socio-politique et sécuritaire généralisée au Cameroun (Boko haram à l'extrême Nord, les conflits dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, les violences dans l'Adamaoua, les fortes tensions politiques, les clivages ethniques exacerbés). Toutes choses auxquelles il convient d'ajoute la fragilité économique. De toutes ces crises, le conflit dans les régions Anglophones semble le plus dévastateur et la plus couteuse, au regard: • De l'impact social et humanitaire considérable dans les régions Anglophones depuis, le début de la crise en 2016 (une majorité d'école fermées depuis 3 ans, plus de 170 villages détruits, près de 1850 personnes tuées depuis septembre 2017, 530 000 déplacés internes et près de 35 000 refugies au Nigeria voisin.)Sur le plan économique, le conflit a des effets dévastateurs dans les régions Anglophones et dans l'ensemble du pays (les grandes entreprises d'État, comme la Cameroun Developpement Corporation « CDC » et « PAMOL », qui emploient des dizaines de milliers de personnes dans ces régions sont en grande difficulté). Selon le patronat camerounais, les pertes s'élèvent déjà à environ 269 milliards de franc CFA, avec près de 6 434 emplois formels détruits. Au moment où le dialogue tant prôné et souhaité par la majorité des camerounais tarde à prendre corps, la Jeunesse Panafricaine (JEPA) reste convaincue que l’unique voie de sortie de la crise est et demeure le dialogue. C’est pourquoi la JEPA, en dépit des épisodes regrettables qu’a connus le Cameroun, plus précisément dans la partie Nord-Ouest et Sud-Ouest, insiste sur la voie du dialogue comme solution efficace pouvant régler cette crise. C'est ainsi que nous demandons au président Paul Biya, qui s'est toujours présenté comme l'apôtre de la paix et du vivre-ensemble, d'ouvrir un dialogue inclusif pour la résolution pacifique de cette crise qui n'honore pas le Cameroun.Pour que le Cameroun soit ‘‘tout amour du Nord au Sud de l'est à l'Ouest’’, levons nous comme un seul homme pour exiger le dialogue national inclusif, en signant cette pétition sur le site internet de la JEPA via l'adresse www.jeunesse-panafricaine.com La JEPA pour l'unité et la souveraineté totale de l'Afrique. Le Président : Linus Fogap

    L'ONG-JEPA ( jeunesse panafricaine )
    1,971 supporters