Les parents d'élèves

1,205 supporters

    Started 1 petition

    Petitioning Recteur de l'académie, ministre de l'education

    Une atsem dénonce des faits graves et se fait exclure de l'école ou elle exerce

    Objet: Pétition contre la maltraitance subie par nos enfants de la part de leurs enseignantes !   Monsieur le recteur de l’académie,   Nous, parents des écoles maternelle et primaire du quartier Maillaude , situées à Sorgues dans le Vaucluse,souhaitons exprimer notre soutien à madame S , ATSEM travaillant à l’école maternelle La Pinède depuis de nombreuses années. Nous regrettons son départ soudain de l’école.Madame S est une ATSEM très impliquée, très sérieuse et très professionnelle . Nous tenons à témoigner notre satisfaction quant à sa présence et son dévouement auprès de nos enfants et de nous autres, parents.Nous déplorons son absence et attendons fermement que des explications nous soient données quant à son exclusion de l’école La Pinède.Madame S n’a fait que dénoncer des actes inqualifiables subis par certains de nos enfants : punitions excessives, gestes brutaux et agressifs, manque de respect , paroles blessantes ....et SURTOUT prises de photos et de vidéos de nos enfants hors contexte pédagogique !Monsieur le recteur , vous n’êtes pas sans savoir, qu’un projet de loi baptisé « pour l’école de la confiance » est actuellement porté par le  ministre de l’éducation nationale et que , celui-ci prétend répondre à deux enjeux , dont l’un est d’enclencher un cercle vertueux de confiance au sein du système éducatif. Parmi les mesures proposées,on relève le devoir d’exemplarité du personnel.Selon monsieur Blanquer, « la confiance est un état d’esprit responsable si nous voulons transmettre à nos enfants l’essentiel :la confiance en leur réussite et en leur avenir »Cependant en sachant ce que certaines enseignantes font subir à nos enfants peut-on encore les leur confier et aller travailler en toute tranquillité ?La réponse est NON ! Car ces enseignantes ne semblent pas faire cas de la convention internationale des droits de l’enfant qui , dans son article 19, stipule que « les états partis prennent toutes les mesures législatives,administratives , sociales et éducatives appropriées pour protéger l’enfant contre toute forme de violence, d’atteintes ou de brutalités physiques ou mentales , de mauvais traitements ou d’exploitation pendant qu’il est sous la garde de ses parents ou de toute autre personne à qui il est confié. »Bien que le texte de cette convention soit affiché dans les salles de classe, le respectent-elles pour autant ?  Monsieur le recteur , nous osons espérer , que vous ne légitimerez pas ces comportements de violences et que vous ne couvrirez pas tous les actes dont ces enseignantes se sont rendus coupables sur nos enfants .Votre fonction de recteur d’académie, vous impose de faire cesser ces comportements indignes pour faire en sorte que , dans les écoles, la convention internationale des droits de l’enfant ne soit pas qu’une simple affiche placardée sur un mur .  Il est plus que temps que, dans les écoles, le droit de l’enfant au respect, soit réellement pris en considération.   Enfin, il serait peut être bon de rappeler que les élèves et la qualité de l’apprentissage doivent être la préoccupation première de l’éducation nationale et non pas, la protection de certains enseignants dont les comportements sont aux antipodes de l’esprit de la profession.    Cordialement   Les parents d’élèves.

    Les parents d'élèves
    1,205 supporters