Kime Gobeil et Mylène Durocher

7,387 supporters

    Started 1 petition

    Victory
    Petitioning FIQ

    Réévaluation du rangement salarial des inhalothérapeutes.

    Linda Lapointe, V-P inhalo FiQ Cynthia Pothier, V-P négo FiQ Nancy Bédard, présidente FiQ6 juillet 2018 Mesdames, Les personnes soussignées, vous demandent d’entamer les négociations dans les plus brefs délai, afin de réévaluer le rangement salarial de la profession inhalothérapeute. Depuis de nombreuses années, la FiQ se dit dans l’impossibilité d’agir à ce titre, puisque le libellé de la profession ne correspondait pas à la réalité. C’est maintenant chose du passé car le 4 juillet 2018, le règlement, qui autorise le Collège des Médecins du Québec à déléguer aux inhalothérapeutes le droit de prescription et l’évaluation de patients, est adopté par l’Assemblée Nationale. Ce qui entraîne le nouveau libellé suivant : « … évalue la condition cardiorespiratoire d’une personne symptomatique… ». Ø  Considérant que des travaux de contestations, entrepris par l’APIQ, de 4 des facteurs d’évaluation du rangement salarial n’ont pas été poursuivi par la FiQ ; Ø  Considérant qu’une loi spéciale (loi des services essentiels) oblige, depuis 2001, les inhalothérapeutes à la formation et l’enseignement des stagiaires en inhalothérapie. Un des 4 facteurs d’évaluation en litige ; Ø  Considérant une attente des inhalothérapeutes de près de 20 ans pour justice et équité professionnelle ; Ø  Considérant de nouveaux actes délégués par le Collège des Médecins du Québec aux inhalothérapeutes soit l’évaluation et la prescription de médicaments ; Ø  Considérant le jugement (en faveur de la FIQ) de 2014, concernant l’évaluation du maintien de l’équité salariale à partir du moment où le changement dans l’emploi est constaté ; Nous vous demandons de procéder dès maintenant au processus afin de réévaluer la profession d’inhalothérapeute. ET ce, en tenant compte de tous les facteurs et sous-facteur d’évaluation. Le tout rétroactivement à l’application du règlement, soit le 19 juillet 2018. Les personnes soussignées

    Kime Gobeil et Mylène Durocher
    7,387 supporters