Générations Futures

83,663 supporters

Started 2 petitions

Victory
Petitioning nicolas hulot

Demandez à Nicolas Hulot de dire clairement NON à la ré-autorisation du Glyphosate !

Les Etats européens vont très prochainement avoir à donner leur position sur une éventuelle ré-autorisation du glyphosate, la matière déclarée active du désherbant RoundUp (R) de Monsanto, dans l’Union européenne. Pour mémoire le glyphosate a été clairement classé comme cancérogène probable pour l’homme par le Centre International de Recherche sur le Cancer, une agence spécialisée de l’Organisation Mondiale de la Santé. Mais les agences européennes nient cette dangerosité alors que les Etats européens vont très prochainement avoir à donner leur position sur une éventuelle ré-autorisation dans l’UE du glyphosate. Générations Futures et d’autres associations européennes ont sévèrement critiqué cette position des agences européennes. Alors que la France s’était jusqu’à présent clairement positionnée contre la ré-homologation du glyphosate ces années passées, le nouveau gouvernement français n’a toujours pas fait connaître sa position ! Pourquoi ce silence ? La France est-elle en train de changer d’avis à quelques semaines d’une décision cruciale ? Aujourd’hui Générations Futures lance cette pétition pour appeler la France à se positionner clairement et sans délais contre la ré-homologation du glyphosate, comme l’avait fait le gouvernement précédent. La position de la France pèsera lourd dans le choix final de l'Europe ! Alors signez et faites signer cette pétition pour appeler Nicolas Hulot à dire NON à la ré-homologation du glyphosate.

Générations Futures
23,379 supporters
Victory
Petitioning Les eurodéputés français

Perturbateurs Endocriniens: Demandez aux Eurodéputés de refuser une définition inefficace

Le 4 juillet dernier la France a voté en faveur de la proposition de critères pour définir les perturbateurs endocriniens de la Commission européenne. Ce texte ne permettra pourtant pas de protéger efficacement la santé humaine et l’environnement car il exige un niveau de preuve beaucoup trop élevé avant de pouvoir exclure une substance et prévoit des dérogations à l’interdiction pour de nombreuses substances perturbateurs endocriniens ! Toutes les ONG et les plus grands spécialistes scientifiques avaient pourtant dénoncé depuis des mois les propositions très insuffisantes de la Commission européenne. Après des mois de lutte contre ces critères inacceptables la France et son nouveau gouvernement  viennent de changer de positionnement en décidant de soutenir la proposition de la Commission ! Il s’agit d’un véritable renoncement que nous dénonçons. Aujourd’hui seul le Parlement européen peut faire barrage à ces critères qui ne seront pas protecteurs car il devra se prononcer prochainement. Signez cette pétition pour demander aux eurodéputés de ne pas voter ces critères inacceptables ! C’est notre dernière chance de pouvoir forcer la Commission à proposer une autre définition pour les perturbateurs endocriniens, réellement protectrice de la santé humaine et de l’environnement.              

Générations Futures
60,284 supporters