Etats Généraux des Migrations Rouen

891 supporters

    Started 1 petition

    Petitioning Préfecture de la Seine Maritime

    Fermeture des centres de rétention administrative

    Malgré les nombreuses démarches d’associations, de collectifs et d’élus pour exiger la fermeture des CRA, malgré les appels au secours, les grèves de la faim, les automutilations de retenus, la détresse des retenus et de quelques personnels encore présents, le Ministère de l’intérieur poursuit sa politique d’enfermement de personnes étrangères en attente de leurs expulsions. Nous dénonçons la non-assistance à personnes, les atteintes aux droits fondamentaux des retenus et la mise en danger pour la santé publique ! Si plusieurs centres sont désormais vides et fermés à la suite de décisions judiciaires libérant les retenus, ce n’est pas le cas au centre de rétention de Oissel, où 10 personnes sont encore retenues ce mercredi 8 avril 2020 et où de nouvelles personnes arrivent encore depuis le confinement avec des précautions sanitaires minimalistes ... Quelles que soient les actions du chef de centre et du personnel, les conditions de rétention ne sont pas acceptables. Des visiteurs de notre réseau observatoire du CRA de Oissel à l’écoute biquotidienne de retenus peuvent en témoigner : Les retenus survivent dans la peur et dans des conditions  indignes ! -         Manque d’hygiène : La société privée de nettoyage n’envoie plus qu’une seule personne. Cette personne a peur et n’effectue plus le ménage dans les chambres et les sanitaires. -         Accès au médecin difficile : alors que des retenus se plaignent de maux de tête, de gorge, de ventre et de fièvre et que la santé de tous se dégrade, avec des symptômes ressemblant à ceux du coronavirus, l'accès au médecin est toujours aussi difficile. Un seul test a été réalisé à ce jour ! La prise de température est la seule mesure prise avec les personnes entrantes. De l’Ibuprofène a été donné à un retenu alors que «La prise d’anti-inflammatoire (ibuprofène, cortisone...) pourrait être un facteur d’aggravation de l’infection». -         Venues aléatoires des agents de l’OFII : Depuis le 28 mars, les produits de première nécessité, le téléphone et les cigarettes sont difficilement fournies. -         Aucune aération : un retenu se sent « comme si on était dans un sac poubelle » -         Isolement des retenus : Les retenus sont mal informés et angoissés, sans lien avec l’extérieur et sans aucune activité... Un retenu, suite à l’annonce du juge de prolonger sa rétention, s’est récemment automutilé et a été mis en isolement.  -         Absence physique des juristes de FTDA : Une aide juridique est difficile à mettre en place du fait de l’éloignement. -         Repas : nourriture insuffisante en quantité et parfois immangeable et froide. -         Violences verbales : propos racistes et humiliations Cette situation inacceptable est d’autant plus absurde et insupportable qu’en raison de la fermeture des frontières, aucun éloignement n’est possible !   Monsieur le Préfet vous êtes informé : Vous portez la responsabilité de cette situation. Nous vous demandons de libérer immédiatement tous les retenus et de proposer des hébergements et aides matérielles à ceux qui n’ont aucune solution à leurs sorties. Nous demandons la fermeture du CRA de Oissel et de tous les CRA de France. C’est un devoir d’humanité envers les personnes retenues et une priorité de santé publique pour la population !

    Etats Généraux des Migrations Rouen
    891 supporters