Correctement Politique

5,176 Supporters

Après bien des hésitations, je lance ce blog. Pourquoi ? La raison est simple : je pense que l'on peut observer ce qui est dit, ce qui est fait et surtout que l'on peut avec les médias d'aujourd'hui orienter les débats.

Started 1 petition

Petitioning Manuel Valls

Manuel Valls: annulez !!! la suppression de la défiscalisation des heures supplémentaires. Pétition de Frédéric Blanc et parrainée par Frédéric Lefebvre

Suivez l'actualité de cette pétition sur sa page Facebook Stop à la baisse du pouvoir d’achat. Les heures supplémentaires améliorent le quotidien de beaucoup mais surtout permettent à d’autres de vivre dignement. Selon une spécialiste du droit du travail, la perte estimée pour une personne au SMIC effectuant 39h par semaine, serait de 48€ net par mois, soit 576€ sur l'année. Dorénavant travailler plus signifie gagner moins. Laisser la défiscalisation sur les heures supplémentaires c’est permettre aux Français qui travaillent de conserver leur pouvoir d’achat et de consommer. Mobilisez-vous ! Il n’est pas trop tard et il ne faut jamais abandonner une cause qui semble juste. L’assemblée a voté la suppression de la défiscalisation des heures supplémentaires, mesure qui vous donnaient du pouvoir d’achat supplémentaire, montrons leur que nous ne sommes pas d’accord. Le gouvernement doit respecter les personnes qui choisissent de se battre plutôt que de préférer être assistées pour s’en sortir en ces temps difficiles Pour demander un débat sur le sujet, pour défendre votre pouvoir d’achat : Signez la pétition ! Nota : merci à tous les signataires pour votre engagement. Pour que ce dernier ne soit pas vain, n'oubliez pas d'en parler autour de vous, de diffuser sur les réseaux sociaux à votre disposition, d'envoyer le lien à vos connaissances par mail. Résister c'est agir, merci pour votre courage et votre persévérance. Tout d’abord, un petit rappel, pour savoir de quoi nous parlons : Adoptée dans le cadre de la loi en faveur du travail, de l’emploi et du pouvoir d’achat (TEPA) du 21 aout 2007, l’exonération de cotisations et de contributions sociales salariales sur la rémunération des heures supplémentaires, est une mesure phare du précédent Gouvernement afin d’améliorer la compétitivité des entreprises et augmenter le pouvoir d’achat des Français. Ce dispositif a d’ores et déjà fait ses preuves. Il a en effet permis à plus de 9 millions de salariés de gagner plusieurs centaines d'euros de plus par an. Cette augmentation du pouvoir d’achat est d’autant plus significative que les salariés ne paient pas d’impôt sur le revenu sur la rémunération de leurs heures supplémentaires A présent, quel public est concerné par la suppression de la défiscalisation des heures supplémentaires du dispositif TEPA ? C’est à dire, qui sur son bulletin de salaire a une mention du ce type “Heures structurelles TEPA” ou encore “Heures supplémentaires majorées à 25%” ? La réponse : les heures supplémentaires TEPA concernent 9,5 millions de salariés en France, soit 33,5 % des actifs (selon les chiffres des actifs en France sur l’année 2010). En moyenne cela apporte entre 500 et 600€ par an soit 50€ par mois non imposable. Mais ce n'est déjà plus le cas. Un peu de lecture pour vous faire un avis : http://lci.tf1.fr/economie/conjoncture/fin-des-heures-supplementaires-exonerees-qui-y-perdra-le-plus-7417222.html http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/07/16/heures-supplementaires-moscovici-assume-completement-la-suppression-des-exonerations_1734424_823448.html http://www.lefigaro.fr/emploi/2012/07/16/09005-20120716ARTFIG00540-la-fin-du-dispositif-heures-sup-va-rapporter-gros-a-l-etat.php http://www.rue89.com/rue89-eco/2012/07/17/des-recettes-en-plus-pour-boucler-le-budget-2012-233900?page=1 http://www.marianne2.fr/sarkofrance/Sarkozy-et-l-imposture-des-heures-sup_a908.html?com#comments Merci de lire le commentaire de "Surveillant d'internat" qui est très parlant ! Au 1er août 2012, les heures TEPA telles que nous les connaissons depuis Octobre 2007 vont disparaître. L’assemblée Nationale a voté le texte de loi rectificatif sur les finances 2012 au mois de Juillet. On peut comprendre que le gouvernement cherche à réduire les coûts par tous les moyens et c’est une direction qu’il faut continuer à prendre. Mais le faire aussi brutalement - on parlait même de rendre ces heures TEPA fiscalisables en mode rétro-actif au 1er janvier 2012 - et que ce soit les salariés principalement qui en payent les frais immédiatement sur leur salaire et l’année prochaine sur les impôts 2013, parait légèrement anti-social. Non seulement cela va baisser votre pouvoir d’achat mais de plus cela va dévaloriser le travail. En effet, non seulement les patrons en 2007 n’auraient pas recrutés plus de personnel, car faire faire quelques heures de plus par mois ne justifie pas forcément l’embauche d’un équivalent temps plein, mais de plus désormais le risque est que les chefs d’entreprise demande à leur salariés d’être bien plus efficients afin de devoir payer moins d’heures supplémentaires. En gros, travailler plus, pour gagner moins, c’est cela le changement et effectivement ça commence maintenant. Pourquoi ne pas avoir pris le temps de réfléchir sur le sujet en analysant les impacts que cela pourrait avoir sur les travailleurs, sur les familles, sur les travailleurs précaires ? De plus pourquoi précipiter cette décision juste avant la rentrée scolaire ? Agir dans l'urgence, ce n’est pas faire de la politique. Si vous partagez notre idée sur le sujet, que votre pouvoir d'achat est quelque chose d'important pour vous, au delà de toutes connotations politiques, signez cette pétition afin de faire comprendre que le peuple souverain de France, qui a placé ce nouveau gouvernement aux responsabilités, est prêt à faire des efforts comme il l’a toujours fait mais ne peut être d'accord avec tout, et n'est pas prêt à tout accepter sans mot dire, surtout en ces temps difficiles. Merci de relayer auprès de vos contacts et aux contacts de vos contacts. Il n'est pas trop tard et il ne faut jamais abandonner une cause qui semble juste. Ainsi Monsieur le Premier Ministre, chers membres du gouvernement, merci de considérer l'expression du désaccord des personnes ayant signé cette pétition. Certain de votre respect en la démocratie, certain de votre implication à améliorer le quotidien des concitoyens de ce pays, nous attendons votre réaction et les propositions de mesures que vous pourrez mettre en place en réponse de cette sollicitation citoyenne. Nous sommes bien évidemment prêt à en discuter avec vous, membres du gouvernement et à vous présenter nos idées ainsi que celles des signataires de cette pétition afin de trouver une solution satisfaisante. Merci de votre attention. Frédéric Blanc

Correctement Politique
5,176 supporters