Collectives et Ardentes

305 supporters

    Started 1 petition

    Petitioning Gouvernement Wallon

    Lorsque les femmes s’arrêtent, la cité s’arrête !

    Depuis 4 ans, le 08 mars, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, les liégeoises et les liégeois se mobilisent lors de la Cycloparade féministe organisée par  «Collectives et Ardentes», une plateforme d’associations et de citoyen.ne.s qui se mobilisent pour les droits des femmes. Parce qu’ensemble on est plus fort·e·s, plus visibles et parce que ce combat dépasse les clivages politiques et méthodologiques, ce 08 mars 2021 nous avons décidé de cibler 3 axes de revendications communes et de vous permettre de vous y associer par le biais d’une pétition qui s’adresse aux différents niveaux de pouvoirs selon leurs compétences respectives. Nos revendications :   ✊ Visibiliser la présence des femmes dans l’espace public par la toponymie (nom des rues, places, stations de tram). (Plus d'informations) ▶️ Rebaptiser une grande place du centre-ville  de Liège (place Saint Paul ou place du Marché) du nom de Germaine Martens* (et pas de son  surnom comme ce fut le cas pour la Belle Liégeoise, qui pour rappel, est le surnom d’Anne-Josèphe Théroigne). ▶️ Rétablir l’équilibre: Pour chaque nouvelle attribution toponymique à venir, comme par exemple pour les futures stations de tram, attribuer un nom de femme ayant contribué à l’émancipation des femmes. ▶️ Veiller à la parité future, une fois l’équilibre atteint. ✊ Réduire les inégalités économiques par le combat contre l’écart salarial et la suppression du statut cohabitant.e. (Plus d'informations) ▶️ Opter pour une politique socio-économique féministe qui soutienne les biens collectifs, les services publics, la protection sociale et l’autonomie économique des femmes. ▶️ Investir notamment dans les services collectifs (comme les crèches) – pour accueillir les enfants. ▶️ Privilégier la réduction collective du temps de travail avec embauche compensatoire et sans perte de salaire et répartir au mieux le temps de travail pour offrir plus de temps pleins à toutes et tous. ▶️ Relever le salaire minimum à 14 €/ heure (2.300 €/mois). ▶️ Relever la pension minimum avec un calcul de la pension qui tienne compte des difficultés et discriminations auxquelles les femmes sont confrontées tout au long de leur carrière. ▶️ Imposer aux entreprises – comme c’est le cas en Islande - qu’elles prouvent qu’elles rémunèrent les femmes de la même façon que les hommes et qu’il n’est pas question, sur le terrain, d’inégalité salariale. ▶️ Collectives et Ardentes  demande à nos politiques, à l’heure où la solidarité et le sens commun sont plus que jamais des vecteurs nécessaires de cohésion sociale, de supprimer le statut de cohabitant.e  ✊ Lutter contre toute forme de violence et d’agression fondée sur le genre contre les femmes par une protection institutionnelle et juridique. (plus d’informations) (Plus d'informations) ▶️ Collectives et Ardentes rappelle à La Belgique qu’elle a ratifié la Convention d’Istanbul en 2016, et demande qu’elle soit, au plus vite, rendue exécutable au niveau fédéral, régional et communautaire comme la Belgique s’y est engagée. ▶️ La reconnaissance du caractère sexiste des violences envers les femmes et de leur incorporation dans un système global de dominations. ▶️ L’éradication de toutes les formes de violences. Il n’y a pas de petites violences. ▶️ L’investissement de moyens financiers et humains nécessaires pour lutter efficacement contre les violences faites aux femmes. ▶️ La collecte et la publication généralisées de statistiques sur les violences envers les femmes et la reconnaissance institutionnelle de ces violences. ▶️ Une formation systématique, adéquate et continue des intervenant.es de première ligne et des professionnel.les concerné.es liée à une meilleure collaboration. ▶️ Le renforcement du rôle de la Belgique dans la lutte internationale contre les violences faites aux femmes. ▶️ Un changement des mentalités et des comportements favorisant la non-violence et la non-discrimination, résultat de la prévention et de la sensibilisation. ▶️ Une réelle prise en compte de l’égalité des femmes et des hommes dans les politiques. ▶️Une prise en charge accessible et spécifique à chaque victime – peu importe son statut –, et à chaque violence.  ▶️ La fin de la « culture de la culpabilisation » des victimes. Facebook https://cycloparade.be/

    Collectives et Ardentes
    305 supporters