Collectif pour la sauvegarde de l'Uzège

2,894 supporters

L’association "Collectif pour la Sauvegarde de l'Uzège" est apartisan et a pour objets : • La protection de l’environnement, la diversité et les équilibres écologiques : espaces naturels, eau, air, sols, paysages et cadre de vie, • La sauvegarde des espaces naturels et agricoles dans le domaine de l’environnement, de l’aménagement du territoire, de l’urbanisme, • La lutte contre les pollutions et nuisances, • La préservation des espaces agricoles et promouvoir l’agriculture locale, dans une perspective de développement durable. L’association exerce ses activités sur l’ensemble du territoire de l’Uzège.

Started 1 petition

Petitioning M. Didier Lauga

NON à une nouvelle ZAC en Uzège !

NON à une nouvelle ZAC aux portes d'Uzès ! Alors que le réchauffement climatique, l’appauvrissement des terres et la destruction en cours des écosystèmes nous imposent de repenser nos modes de vie, notre développement économique et l’aménagement de nos territoires, certains élus continuent de vouloir imposer des projets dépassés.Ils entendent poursuivre sur la voie de l’ouverture de nouvelles zones commerciales inutiles, grignotant des terres agricoles, tournant le dos à l’intérêt général et ignorant les projets alternatifs proposés par la société civile. C’est le cas dans la région d’Uzès, dans le Gard, où la Communauté de Communes du Pays d’Uzès (CCPU, 33 communes) tente de faire aboutir depuis des années un projet de ZAC de 11 hectares dite "Les Sablas" sur la commune de Montaren & Saint-Médiers, à quelques kilomètres d’Uzès. Après avoir enterré à cet endroit un projet de piscine intercommunale et de services liés au sport, la CCPU a préféré lancer ce projet de ZAC à vocation essentiellement économique et commerciale, face à une zone déjà occupée par des commerces. La surenchère des grandes surfaces et la destruction des espaces ruraux : voilà la seule ambition à l’œuvre.Ce développement commercial tous azimuts, basé sur une logique d’un autre âge, va à l’encontre de tous les impératifs actuels : il grignote des terres fertiles, défigure les territoires, vide les centres-villes, oblige à des déplacements inutiles.Une première enquête publique fin 2017, qui a réuni plus de 400 contributions, a conduit la commissaire enquêtrice à émettre un avis défavorable à ce projet de ZAC, faute d’intérêt général démontré. Plusieurs associations locales ont alors proposé un projet alternatif de ferme pilote s’inscrivant dans un projet agricole et alimentaire local. Mais la CCPU n’a pas écouté ces avis et a tout fait pour rhabiller son projet de vagues promesses d’équipements publics et de services sur la ZAC, sans aucune étude sérieuse. C’est ainsi qu’une deuxième enquête publique est lancée fin 2018 afin de faire passer ce projet en force. Malgré une nouvelle mobilisation sans précédent (plus de 700 contributions, dont une majorité écrasante d’oppositions à la ZAC avec des arguments solides), les commissaires enquêteurs ont, cette fois, donné leur aval au projet de la CCPU. Le préfet du Gard doit se prononcer d’ici le 17 mars sur ce sujet. Nous refusons ce déni de démocratie, ces parodies de débats publics et ces projets de zones commerciales inutiles et obsolètes. Nous prônons une autre méthode, celle de la concertation véritable, d’une autre logique économique, de la mise en valeur de vrais projets utiles, comme celui d’une ferme coopérative et d’autres qui pourraient voir le jour.  Rejoignez-nous en signant cette pétition et en la faisant signer autour de vous ! NON à la ZAC "Les Sablas" en Uzège - OUI aux terres fertiles pour alimenter les citoyens !

Collectif pour la sauvegarde de l'Uzège
2,894 supporters